TECHNOLOGIE EN 2020 : PLUSIEURS PROFESSIONS SOUS MENACE…

La technologie en 2020 va certainement connaitre davantage d’incidence sur différents corps de métiers. Même si ces derniers ne disparaîtront pas cette année, elles devront quand même faire face à de plus en plus d’implication des nouvelles technologies. La rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne une longueur d’avance sur ces informations utiles.

 

Les médecins et la technologie en 2020

Dans le domaine médical, les inventions technologiques se multiplient régulièrement. Et cette année, cela va sans doute se poursuivre. Ainsi, la technologie en 2020 offrira davantage de place aux diagnostics automatisés des maladies. On parlera encore plus de médecine de précision ou de médecine personnalisée et prédictive.

 

Les pilotes d’avion de guerre…

Depuis plusieurs années, les fabricants de véhicules aériens font d’importants efforts pour limiter l’intervention humaine. Et actuellement, avec le développement des drones, il existe de plus en plus de véhicules aériens sans pilote (UAV). A priori, la tendance ira croissant et il se peut que cette évolution affecte les pilotes actuels d’avion click here de guerre.

 

Les Policiers et la technologie en 2020

Il y a plusieurs années, il fallait un nombre important de policiers pour assurer la surveillance et le contrôle dans les aéroports. De même, sur la route ou dans les lieux publics, il fallait un grand groupe. Ces dernières années, les caméras sophistiquées, les systèmes de reconnaissances faciales et d’autres technologies innovantes dispensent bien de policiers.

Les agents immobiliers

Dans le domaine de l’immobilier, de plus en plus de sites web permette de mettre en contact vendeurs et acheteurs. Même, pour rechercher un appartement, la technologie offre plusieurs possibilités sur le Web. Par conséquent, en 2020, les agents immobiliers traditionnels vont devoir se passer d’une proportion de leurs profits.

Outre les métiers sus-cités, avec le Deep Learning et l’Intelligence Artificielle, il existe bien d’autres professions qui risquent de mal subir l’influence des technologies. Dans ce lot figurent : les caissiers, les employés de banque, les comptables, les chauffeurs de taxi et les traders.