L’HARMATTAN AU TOGO EN 2020 : DIFFICULTÉS, DOUCEUR ET MALADIES

Chaque année, certains pays de l’Afrique l’ouest reçoivent la visite d’un vent de saison tout à fait particulier. Celui-ci arrive sec, chaud et chargé de poussière. Seulement, aussi étrange que cela puisse paraitre, il donne parfois une condition ambiante favorable voire plaisant à certains. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre l’essentiel à savoir sur l’harmattan de 2020.

 

L’harmattan, sources de difficultés…

Après la joie des fêtes de fin d’année, pour les populations du Togo, le mois de Janvier 2020 a débuté avec une période relativement difficile. En effet, elles reçoivent la visite de l’harmattan, un vent sec  et poussiéreux. Ainsi, bon nombre de togolais se retrouve un petit bol de problèmes à gérer. Il s’agit entre autres de :

  • Des lèvres fendillées ;
  • La peau dont la couleur tire sur le blanc ;
  • De l’eau parfois très fraiche empêchant certains de se doucher ;
  • D’importants troubles respiratoires ;
  • De régulier dépôts de poussière sur tous et partout ;
  • Une faible visibilité à l’horizon dans certaines zones du pays.

Bref, pour beaucoup de togolais harmattan égal difficultés.

 

Quelques épisodes de douceur en harmattan

Depuis quelques jours avant le 1er Janvier 2020, de nombreux togolais click here se plaisent à rester longtemps dans le lit. Cela peut s’expliquer par la fatigue liée aux fêtes. Pourtant, avec l’harmattan, la tendance se maintient tout en douceur. On réalise donc quelque chose d’étrange. Ce vent normalement sec en journée offre beaucoup de fraicheur pendant la nuit et tôt le matin. Ainsi, beaucoup de personnes en couple profitent de cette fraicheur pour passer des moments riches en douceurs. Et pour les singletons, ce vent offre un feu vert à la grasse matinée.

Des problèmes de santé…

Pour certains togolais, malgré ses épisodes de fraicheur, l’harmattan reste un vent dangereux. En effet, cet alizé continental apporte cause potentiellement bien de problèmes de santé. Ainsi, avec son passage, on dénombre davantage de troubles de santé comme des migraines, des bronchites et des problèmes de tensions artérielles.

De toute évidence, l’harmattan continuera pendant encore quelques semaines. Il continuera d’apporter aux togolais un mélange de difficultés, plaisirs et problème de santé. Comme dirait quelqu’un, l’harmattan c’est un peu comme la douceur dans la douleur. Il faut juste prendre ses précautions et faire avec !