GOOGLE IA AU GHANA : UNE INSTALLATION RÉUSSIE A ACCRA

Google pourra désormais mieux aider l’Afrique en matière de recherche technologique. En fait, avec Google IA au Ghana, ce géant de la recherche web prend ses quartiers à Accra. Et sans nul doute, cela profitera à la jeunesse ghanéenne en particulier et africaine en général.

Le 1er Google IA d’Afrique a ouvert ses portes

Depuis le jeudi 11 avril 2019, le tout premier centre de recherche en intelligence artificielle d’Afrique a ouvert ses portes. Et cette inauguration officielle démontre que Google a tenu sa promesse de créer un Google IA au Ghana.

Ainsi, le pays de Nana Akufo-Addo intègre la liste des rares pays à bénéficier d’un laboratoire de Google IA. Bien avant le Ghana, d’autres pays ont bénéficié d’un laboratoire Google IA. Il s’agit par exemple de France (Paris), Etats Unis (New York), Japon (Tokyo) ou Chine (Pékin).

Par ailleurs, ce Google IA au Ghana abrite déjà une dizaine de chercheurs venus du monde entier.

Enfin, présent lors de l’inauguration, Moustapha Cissé, le responsable du Google IA au Ghana a fait une déclaration plutôt prometteuse. Selon lui, l’Afrique a de nombreux défis où l’utilisation de l’IA pourrait être bénéfique. De toute évidence, on devinera qu’il compte bien travailler sur cela.

 

 

Un centre avec des objectifs clairs

En ouvrant ce Google IA au Ghana, la firme de Mountain View vise des objectifs bien définis.

Avant tout, ce centre devra permettre de rechercher click here et de développer des technologies qui auraient une perspective africaine. Autrement dit, il s’agira de produire dans ce Google IA des solutions technologiques adéquates et adaptées aux besoins de l’Afrique. C’est-à-dire que ces solutions aideront à résoudre des problématiques concrètes et locales de divers secteurs économiques du continent noir.

Ensuite, via ce centre, Google envisage réunir « les meilleurs chercheurs et ing-énieurs en apprentissage automatique. Ces derniers collaboreront sur des recherches portant sur l’IA et ses applications

Finalement, ce Google IA vise à garantir une opportunité de formation des jeunes africains passionnés de l’IA. Ceux-ci pourront à terme rejoindre le rang des créateurs de solutions technologiques.

De gros intérêts et de belles perspectives

Avec en son sein de brillants chercheurs africains du machine learning comme Nyalleng Moorosi, le centre pourrait impacter l’avenir. Et cette idée se renforce lorsqu’on réalise que l’équipe de ce Google IA a pour mission de se focaliser sur comment appliquer l’intelligence artificielle à la réalité du continent.

En outre, le monde universitaire peut espérer profiter de l’installation de Google IA au Ghana. En effet, des étudiants ghanéens et africains pourraient bénéficier de bourses d’études, cycles de conférences ou stages.

Tout compte fait, avec ce laboratoire de Google au Ghana, l’Afrique pourra davantage bénéficier de solutions technologiques. Basées sur l’intelligence artificielle, ces dernières impacteront positivement les domaines de la santé, de l’éducation et de l’agriculture.