CORONAVIRUS EN AFRIQUE : PREMIERS CAS SOUPÇONNÉES, DES MESURES S’IMPOSENT…

Les chinois rencontre en ce moment une terrible difficulté avec le Coronavirus. Seulement, elle ne restera pas longtemps seule sujette à ce virus. Déjà, certains pays africains commencent par identifier des cas de patients visiblement infecté par ce virus. A présent, il urge de prendre des mesures plus rigoureuses afin d’éviter le pire. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne une idée de la situation en Afrique et les mesures envisagées.

 

Des cas de Coronavirus en Afrique

Côte d’ivoire, kenya, Soudan et Île Maurice, voici quelques premiers pays où le coronavirus semblerait vouloir déposé ses valises africaines.

A priori, pour l’instant, on dénombre au moins 3 personnes atteintes à Maurice et 1 personnes soupçonnée en Côte d’ivoire. Le cas identifié au Kenya reste également à vérifier.

Bref, il faut préciser qu’en dehors de la Chine et ces trois pays africains, le virus aurait déjà fait des victimes dans plusieurs autres pays du monde.

 

Quelques mesures à prendre…

Pour mieux faire face à la situation dangereuse induite par le coronavirus, la chine a décidé d’employer les grands moyens. Déjà, le gouvernement chinois a click here lancé les travaux de construction d’un hôpital dédié qui devra abriter 1000 patients.

Par ailleurs, les pays africains n’ont pas l’intention d’emboîter le pas de la Chine avec la construction d’un nouvel hôpital. Toutefois, ils font des efforts pour mettre en quarantaine toute personne suspectée d’avoir le fameux virus.

Aussi, afin de limiter les risques de propagation, ces pays ont rapidement décidé de mettre l’accent sur des mesures préventives. On citera en exemple les contrôles au thermomètre-laser ou caméra thermique à Douala au Cameroun.

En plus, les autorités sanitaires de certains pays africains insistent sur des recommandations comme :

-s’abstenir des contacts avec les personnes souffrant d’infections respiratoires aiguës ;

-se laver bien les mains après un contact direct avec des personnes malades ou leur environnement ;

-éviter tout contact non protégé avec des animaux d’élevage ou sauvages;

-Se servir d’un mouchoir en papier pour éternuer et tousser ;

-se rendre rapidement dans le centre de santé le plus proche en cas de fièvre, toux et difficultés respiratoires.

Tout compte fait, espérons seulement juste que ces mesures limiteront la propagation de ce virus.