CONNECTER LE MONDE A INTERNET : TOP 3 DES MOYENS UTILISES

Depuis plusieurs années, l’internet se positionne comme une nécessité majeure du développement. Et de plus en plus d’initiatives visent à connecter le monde à internet. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, entreprise spécialisée du domaine propose le Top 3 des moyens jusque-là envisagés par les géants technologiques.

 

Internet par les drones

Depuis 2014, Mark Zuckerberg annonçait le projet Aquila. Le patron de Facebook voulait alors apporter internet aux régions les plus enclavées à l’aide de drones solaires. En pratique, dans la mise en œuvre de ce projet, Facebook a utilisé des drones solaires comme relais Internet sans fil.

Par ailleurs, il faut préciser que Facebook a vraiment nourri son ambition de connecter le monde à internet par drone. Ainsi, à deux reprises, il aurait lancé des vols d’essai d’un drone Aquila. Le premier en juin 2016 et le second en mai 2017.

Mais, malheureusement, en fin juin 2018, Facebook a déclaré la fin du projet Aquila. Donc, l’entreprise a laissé tomber son idée qui consistait à diffuser Internet aux régions les moins connectées via un drone.

Enfin, on reconnaitra que ce moyen a l’avantage de permettre d’accéder à Internet dans des zones difficiles d’accès. Et on espère juste que d’autres firmes tenteront d’aller plus loin. Cela pourrait constituer une avancée considérablement positive.

 

Internet par ballons

L’idée de connecter le monde à internet avec des ballons se rapporte au projet Loon de la société Google X. Et cette entreprise sœur de Google utilise donc de grandes montgolfières pour diffuser l’internet.

Aussi, le projet Loon a commencé depuis 2011. Et les premiers tests de ces immenses ballons du projet Loon ont été effectués en Nouvelle-Zélande en click here 2013. Puis, en 2017, avec les ballons Loons, Alphabet, société mère de Google vole au secours de Porto Rico après l’ouragan Maria. Plus tard, en 2018, Google aurait signé un accord commercial pour ce ballon stratosphérique internet avec Telkom Kenya pour l’année 2019.

Par ailleurs, il faut préciser que chaque ballon pourrait fournir une couverture Internet supérieure à 3 200 kilomètres carrés. Seulement, il ne peut rester en altitude que pendant quelques mois.

Au final, on retiendra que les ballons transmetteurs d’internet proposés par Google pourrait permettre de connecter davantage de zones reculées à internet. A terme, cela aiderait vraiment à supprimer les fameuses zones blanches.

 

 

 

Internet par satellite

Lorsqu’il faut une méthode d’accès et un mode de large diffusion au réseau Internet, l’option satellitaire reste un bon choix. Et cela, Amazon l’a vite compris.

Ainsi, ambitionnant de connecter le monde à internet, l’entreprise de Jeff Bezos a donc lancé le projet KUIPER. Il s’agit d’un grand projet qui consiste à lancer en orbite terrestre une constellation de satellites diffuseurs d’internet. A priori, ce géant d’e-commerce compte orbiter exactement 3 236 satellites.

Et la mise en œuvre de ce projet devrait lui permettre de proposer un accès Internet haut débit et pas cher à travers le monde. Aussi, il faut rappeler qu’à l’instar d’Amazon, plusieurs autres entreprises tentent de connecter le monde à internet via ce moyen. On citera par exemple SpaceX et OneWeb.

Tout compte fait, les différents moyens cités plus haut peuvent s’avérer moins couteux que la construction des réseaux relais terrestres couvrant plusieurs kilomètres. Ils demeurent donc des moyens à exploiter davantage.