WHATSAPP REVENDIQUE PLUS DE 2 MILLIARDS D’UTILISATEURS DANS LE MONDE

Parmi les réseaux sociaux les plus utilisés, on compte également Whatsapp. Et cela se confirme désormais. Cette application de messagerie se clame d’avoir plus du quart de la planète comme utilisateurs. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre quelques précisions qui éclaireront votre lanterne.

 

Pour Whatsapp, un cap symbolique de 2 milliard d’utilisateurs

En 2018, WhatsApp comptait 1,5 milliard d’utilisateurs. Et deux ans plus tard, cette appli de messagerie peut se réjouir de compter plus de 2 milliards d’utilisateurs.

A priori, cette évolution permet à l’appli d’intégrer le cercle très fermé des applis les plus utilisés au monde. Désormais, quand il faudra citer les plateformes utilisées par plus de 2 milliards de personnes dans le monde, on citera un trio : Facebook, YouTube et le petit nouveau WhatsApp.

 

Une progression malgré tout

Tout le monde sait que WhatsApp est une application de messagerie appartenant à Facebook. Pourtant, les chiffres révèlent que même si Facebook perd la côte, sa fille continue de gagner des utilisateurs.

En click here effet, malgré ce qui se dit contre Facebook, sa messagerie mobile miserait sur deux atouts importants, à savoir :

  • La protection des données personnelles de ses utilisateurs ;
  • Le chiffrement des conversations de bout en bout par défaut.

Ainsi, en mettant en valeurs les atouts sus-cités, Whatsapp entend continuer d’attirer une audience sans cesse grandissante.

WhatsApp avance un bon argument sécuritaire…

En matière de sécurité, l’application Whatsapp met en avant son chiffrement sophistiqué. En effet, elle promet une sûreté de vos conversations grâce ce chiffrement qui s’assimile à un cadenas numérique inviolable.

Selon Whatsapp, nul ne pourra lire vos messages, ni écouter vos appels. Et cela reste impossible aussi bien pour les pirates et les criminels que pour les responsables de l’appli. Bref, cette application tient absolument à garantir un bon degré de protection de la vie privée.

Enfin, au regard de bon nombre d’utilisateurs, cela reste un bon argument. Et sans nul doute, cette application va encore booster l’audience de son service.