WE CARE DE LA GSMA EN COTE D’IVOIRE

En Côte d’ivoire, l’utilisation des téléphones volés pourrait connaitre un frein important. Et ce, grâce à l’initiative « We Care » de la GSMA. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous apporte plus de détails.

 

 

Un appui consistant des acteurs ivoiriens de l’industrie mobile

Selon la GSMA, le 16 avril dernier, de gros acteurs de l’industrie mobile en Côte d’ivoire ont fait un. Et cette collaboration visait à concentrer les efforts pour empêcher l’utilisation d’appareils volés.

Ainsi, pour l’occasion, des représentants de GSMA, Moov, MTN, Orange, UNETEL et ARTCI ont répondu présents. Aussi, cette mobilisation visait à atteindre deux objectifs qui sont :

  • Protéger les particuliers et les entreprises contre le vol et la contrefaçon des appareils mobiles ;
  • Freiner considérablement l’utilisation frauduleuse des appareils perdus.

Dans la pratique, la contribution de l’industrie mobile à l’initiative We Care se fera dans une dynamique bien précise. Les opérateurs prendront des dispositions pour transmettre les coordonnées des appareils déclarés perdus ou volés à la base de données GSMA IMEI. Aussi, au terme du processus, des mesures click here prises permettront de bloquer les appareils ainsi perdus ou volés.

Finalement, on retiendra que cette collaboration des acteurs du mobile autour de l’initiative We Care reste très prometteur. Cela devrait permettre d’offrir aux utilisateurs mobiles de jouir d’un environnement plus sûr et fiable.

 

 

We Care, un véritable atout sur différents fronts

Cette initiative de GSMA permettrait de mieux protéger particuliers et entreprises contre le vol et la contrefaçon des appareils mobiles. Aussi, cela limiterait considérablement l’utilisation frauduleuse des appareils perdus.

Par ailleurs, le programme We Care occasionne ainsi une collaboration étroite entre le public et le privé. Et cela favorise davantage la mise en place d’un environnement de confiance pour les utilisateurs.

En outre, la Côte d’ivoire s’offre désormais la possibilité de signaler et de faire bloquer des appareils perdus ou volés.

Tout compte fait, on espère que d’autres pays emboitent le pas de la Côte d’ivoire avec le programme We Care. Cela aiderait à mieux lutter contre le vol de portable un peu partout en Afrique.