INSOLITES SANTE ET SOCIÉTÉ : VIRUS ET MANIÈRES ÉTRANGES DE SE SALUER

Dans les familles de virus, il en existe qui trouble les rapports sociaux et imposent une rigoureuse limitation des contacts. Et généralement, pour freiner leur propagation, les populations se voient contraintes d’adopter de nouvelles manières de se saluer. La rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous fait un petit point sur certains insolites de ce genre.

 

Cas du Virus H1N1

Durant la période 2009 à 2010, le virus H1N1 ou virus de la grippe A avait sévi dans le monde entier.  A priori, il s’agissait d’un virus grippal très contagieux et transmissible de personne à personne. Très vite, il a fallu trouver de nouvelles manières de se saluer sans se serrer les mains.
Et dans ces conditions, les gens avaient des moyens simples comme :

  • Le Namasté (joindre vos deux mains en inclinant légèrement la tête avec un regard et un sourire) ;
  • Le Fist bump (une forme de salutation qui amène à se cogner légèrement poing contre poing).

Par ailleurs, certaines personnes du Groenland avaient trouvé des manières plutôt insolites click here de se saluer. Découvrez les détails en cliquant ici.

 

Coronavirus et nouvelles manières de se saluer

Depuis le début de 2020, dans certains pays, les gens ne se saluent plus en se serrant les mains. En effet, cette pratique s’impose au travail comme dans la rue à cause d’un nouveau virus baptisé Covid-19 ou coronavirus. Très vite, plusieurs pays ont changé leurs façons de se saluer.

Ainsi, en Iran comme en Chine, les populations ont opté pour le « footshake ». Il s’agit simplement de se saluer en se croisant les pieds.

Ailleurs, certains auraient sans doute préféré l’option de la salutation avec les fesses.

En outre, le virus Covid-19 pourrait imposer d’autres options pour se saluer à l’instar de :

  • Se taper le coude ;
  • Se taper légèrement dans le dos.

Enfin, si le virus H1N1 avait déjà réussi à modifier les façons de se saluer, on reconnaîtra que le Coronavirus suscite à lui seul davantage de nouveaux comportements en société. Espérons juste qu’on puisse y trouver rapidement un traitement radicalement efficace.