VERS DES NOUVEAUX METIERS DU NUMERIQUE EN ENTREPRISE

Au fil des années, l’évolution technologique a engendré une complexité des données et oblige toutes les entreprises à tendre progressivement vers le Big Data. Entrainé dans la foulée, le monde des réseaux informatiques et du numérique fait apparaitre de nouveaux métiers.

Découvrons quelques-uns des nouveaux métiers de l’ère du numérique.

 

Data scientist

Spécialiste des chiffres, des statistiques et des programmes informatiques, c’est le Data scientist qui traitent les données de votre entreprise afin d’en extraire des informations vitales. A priori, un data scientist efficace vous permettrait d’avoir des informations pertinentes et lucratives pour les activités de votre activité.

A la base, être Data scientist, c’est également être un haut cadre de la gestion et de l’analyse du Big data ou « données massives » dans le sens d’une vision globale. Pour avoir un data scientist, il faut être prêt à lui payer un salaire brut mensuel compris entre 2900 et 4500 euros.

 

Data analyst

Egalement connu sous la dénomination de Data miner, le data analyste a quasiment le même profil que le Data scientist sauf qu’il n’a pas la vision globale des données que possède le Data scientist.

En fait, le data analyst gère et analyse les données de votre entreprise seulement, il intervient sur un type précis de données.

Toutefois, son salaire se trouve dans la même fourchette que celui du Data scientist.

 

Data protection officier ou « DPO »

Voici un métier qui va devenir particulièrement tendance. Durant ces dernières années, plusieurs cas de plaintes ont été signalés portant sur l’utilisation indue des données personnelles. Le plus récent est celui du scandale de Facebook.

Face à la recrudescence de ces cas et pour mieux garantir la protection des données personnelles, les entreprises et les click here administrations vont devoir recourir aux services d’un DPO. Chargé de la sécurité des données, c’est le DPO qui s’assure que son employeur ou son client respecte la législation lorsqu’il utilise des données que ce soit à des fins commerciales ou en interne dans le cadre des activités liées au fonctionnement de l’entreprise (ex : gestion des ressources humaines)

Pour un data protection officier, le salaire brut mensuel varie entre 2900 et 4200 euros.

 

Digital brand manager

Il assure la valorisation de votre marque ou de votre entreprise. Son travail consiste à créer et gérer la notoriété numérique et de l’e-réputation de votre entreprise. Spécialiste des stratégies digitales, c’est le digital brand content manager qui s’occupe de l’élaboration du plan stratégique de l’image digitale de l’entreprise ainsi que de son suivi exécutif et de sa gestion.

A priori, sur la toile, il gère tout ce qui touche au web contenu de l’entreprise (Ecriture, réalisation de vidéos, opérations e-marketing et communication).

Un digital brand manager gagne en moyenne 3000 à 4000 euros par mois.

 

UX manager

Voici celui que certaines entreprises vont régulièrement solliciter pour assurer une expérience satisfaisante aux utilisateurs qui visitent le site de la société. La mission du UX manager est de faciliter l’usage d’un site ou d’une application mobile afin de mettre l’utilisateur dans les meilleures conditions.  Le salaire brut mensuel que peut espérer un UX manager se fixe entre 2700 à 5900 euros.

 

Avec l’apparition de tous ces nouveaux métiers du numérique et face à l’intérêt croissant que portent les entreprises, pour la numérisation, il demeure évident que les jeunes ayant des appétences pour l’univers informatique ne devraient pas chômer dans les années à venir. Ceux qui vont plus garder le sourire sont les jeunes diplômés d’écoles d’ingénierie en informatique.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER