COTE D’IVOIRE : ENFIN, UNE ECOLE DE CODE INFORMATIQUE INCLUSIVE

La Côte d’ivoire peut enfin jouir d’une école de code informatique inclusive au niveau national. C’est une initiative soutenue par Simplon Côte d’ivoire et Société Générale. Voilà de quoi espérer que le codage gagne davantage les cœurs des jeunes ivoiriens.

La première école de code informatique inclusive pour les ivoiriens

Le Jeudi 06 décembre 2018, la Côte d’ivoire a procédé au lancement de sa première école de code informatique. L’inauguration était faite par la Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle, Kandia Camara. Et c’était en présence des responsables de la Fondation du groupe Société Générale et du réseau français Simplon.co.

De son côté, l’Ambassade de France a également eu son rôle à jouer dans le lancement de cette école de codage informatique inclusive. Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire en a profité pour faire une promesse motivante. Selon lui, les jeunes qui intègreront cette école passeront un diplôme français ou qui aura un équivalent en France.

Aussi, ladite école est localisée au sein de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) à l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Enfin, en soutenant le projet de cette école de code informatique inclusive, les acteurs impliqués expriment click here une vision claire. Ils veulent booster le développement de compétences dans les domaines du numérique et de l’intelligence artificielle en Côte d’ivoire.

Ambitions et intérêts de l’école ivoirienne de code informatique

La première école de code informatique de côte d’ivoire est dénommée « La fabrique inclusive du numérique ». C’est dire qu’elle favorisera l’éclosion des élites ivoiriennes du numérique et ce, de façon inclusive. Ainsi, dans un premier temps l’école offrira une formation d’une durée de 7 mois. Cette formation portera sur le métier de développeur web et mobile et inclura un mois de stage.

Dans cette optique, l’école va donc accueillir des jeunes ivoiriens passionnés par les métiers du TIC. En pratique, l’école accueille déjà une première promotion de 24 apprenantsà l’issue d’un processus de sélection. Il faut noter une participation de 600 candidats.

Par ailleurs, il demeure évident que cette école de codage portera un coup de pouce aux jeunes en quête d’emploi. Cela se justifie au regard du fait que le numérique soit considéré comme facteur d’employabilité des jeunes.

En conclusion, cette école de codage informatique inclusive contribuera au développement de nouvelles compétences au sein de la jeunesse. Et ce, afin d’améliorer l’employabilité des jeunes en Côte d’ivoire.