TRANSFORMATION NUMÉRIQUE AFRICAINE : E-NELL ET O.B.A S’ENGAGENT…

Depuis plusieurs années, l’Afrique évolue dans une dynamique de transformation numérique et cela ira certainement croissant. Seulement, de nombreuses entreprises africaines éprouvent souvent bien de difficultés à se mettre au diapason mondiale de numérisation. Aussi, deux grandes structures africaines tentent d’apporter une solution. Ici, CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne plus de détail.

E-NELL ET O.B.A, ensemble pour soutenir la transformation numérique africaine

Pour soutenir la transformation numérique africaine, deux personnalités africaines du monde des affaires ont entrepris d’agir ensemble. Aussi, il s’agit de Achta Hadje, CEO et fondatrice d’E-nell et Cheikh Keita, CEO d’Open Business Africa et Bridge Of Innovation.

A priori, ces deux CEO demeurent convaincus d’une chose. Ils estiment que leur collaboration devrait améliorer les conditions de mutation des entreprises africaines à l’ère du digital.

Autrement dit, ils ont réalisé qu’ensemble, ils pourront mieux valider des process en optimisant l’impact de leurs savoir-faire.
En plus, en combinant leurs expertises respectives, ils contribueront à faciliter davantage la transformation digitale sur le continent noir.

Au final, il click here fait préciser qu’E-NELL et O.B.A demeurent toutes deux des entreprises africaines dirigées par des africains.

Les avantages à espérer et les perspectives envisageables…

E-NELL et O.B.A espèrent apporter un vrai coup de pouce à la transformation numérique africaine. Et les entreprises de continent noire restent au cœur de leurs ambitions.

Surtout, notons que leurs efforts viseront à booster la digitalisation, la communication, l’internationalisation des échanges, la compétitivité et la collaboration.

Aussi, sur un aspect pratique, chaque entité de cette collaboration représente un véritable atout pour les entreprises africaines.

Ainsi, E-nell offrira son expertise dans l’accompagnement des entreprises évoluant sur le marché africain pour accélérer leur transformation digitale. Par ailleurs, Open Business Africa (OBA) aidera les startups à se faire une place sur le marché africain. Et cette profonde transformation numérique se fera, tout en créant de la valeur ajoutée pour l’Afrique.

Tout compte fait, E-nell et OBA pourraient bien devenir acteurs majeurs de la transformation des entreprises du continent africain. Et les entreprises africaines peuvent désormais espérer développer davantage la culture Web et IT.