TRAÇABILITÉ PHARMACEUTIQUE ET IMPLICATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Partout dans le monde, les problèmes de santé liés aux faux médicaments restent d’actualité. Aussi, le recours aux nouvelles technologies s’impose pour établir des conditions optimales de traçabilité pharmaceutique.

Traçabilité pharmaceutique : un fort intérêt porté vers la blockchain

Dans l’optique d’œuvrer pour une meilleure traçabilité pharmaceutique, plusieurs grandes entreprises font converger leurs efforts. Et dans ce cas, la collaboration entre IBM, Walmart et Merck reste assez illustratif.

En effet, désignés par la FDA, autorité sanitaire américaine, ces entreprises planchent sur un projet blockchain relatifs aux médicaments. A priori, il s’agit d’un projet pilote qui pourrait profiter à la chaine d’approvisionnement de médicaments délivrés sur ordonnances.

Aussi, cette blockchain de traçabilité des médicaments s’annonce très prometteuse.

Au final, on retiendra également que cela s’avèrerait avantageuse surtout pour les services chargés du contrôle des médicaments.

 

Application pour identifier les faux médicaments

L’Afrique peut compter sur des pays comme le Kenya pour lutter contre les faux médicaments.

En fait, une application mobile développée dans ce pays de l’Afrique de click here l’Est apporte une solution de traçabilité pharmaceutique.

Aussi, en pratique, ladite application permettrait d’identifier les pharmacies et les médicaments homologués. Ainsi, les consommateurs kenyans pourront mieux éviter les médicaments contrefaits et non conformes aux normes.

Bref, le Kenya a désormais la possibilité de recourir à l’application mobile baptisée Tambua créée par Levit Nudi. Pour les plus curieux, il faut préciser que Tambua est un mot swahili qui signifient « identifier ».

 

D’autres technologies favorisant la traçabilité pharmaceutique

Depuis déjà plusieurs années, des grandes industries pharmaceutiques et certaines entreprises planchent sur différentes technologies pour optimiser la traçabilité pharmaceutique.

Et cela mène au développement des techniques d’identification de plus en plus pointues comme le code barre 2D ou les systèmes RFID.

De toute évidence, cela va aller croissant en impliquant l’intelligence artificielle de diverses manières.

Enfin, quel que soit la technologie utilisée, l’objectif visé reste le même. Il s’agit d’obtenir une traçabilité sur toute la chaîne d’approvisionnement, du fabricant au consommateur en passant par la pharmacie.