TOPS NEWS DU MONDIAL RUSSIE 2018 (1ère Partie)

Au Mondial de Russie 2018, il se passe beaucoup de choses. Certains faits ou évènements sont plus marquants que d’autres. Pourtant, tous méritent d’être révélés.

Découvrez ici, un listing de certains faits qui ont défrayé la chronique.

1-    L’Allemagne quitte trop tôt le mondial Russie 2018

La surprise est grande mais les tenants du titre de la Coupe du Monde passée prennent la porte. Eliminés au premier tour du mondial 2018, l’Allemagne reste un sujet phare de la presse internationale. C’est bien la première fois que l’Allemagne, 4 fois champion du monde perd à ce niveau du mondial.

L’Allemagne qui battait le Brésil à 7-1 lors du mondial de 2014 perd cette année, contre la Corée du sud (0-2). D’aucuns parlent de « Honte totale » !

L’ex champion du monde finit dernier de son groupe. On peut donc s’attendre à voir des surprises plus incroyables pour ce mondial en Russie.

2-    Les brésiliens fustigent les pleurs de Neymar

A la fin du match Brésil-Costa Rica, malgré la victoire des brésiliens, Neymar s’est mis à pleurer. Tout le public était troublé. Cependant, le footballeur ne faisait pas semblant.

En effet, l’attaquant star de la Seleçao avait littéralement éclaté en sanglots. Et cela n’a pas été vu d’un bon œil par ses compatriotes. D’autres personnes ont également critiqué les pleurs de la star.

Selon Marvio dos Anjos, un éditorialiste de renom, « Il n’est pas click here normal de pleurer au deuxième match de poule ». D’autres personnes sont d’avis que « Pour rester une pop star, Neymar doit retenir ses larmes ».

Pour le coordinateur sportif du Paris Saint-Germain, cette scène inattendue se justifie par la forte pression du mondial. Il soutient que c’est l’émotion d’avoir travaillé très dur pendant trois mois et demi pour se retrouver là.

Quoi qu’il en soit, pour les médias brésiliens, ces larmes de Neymar restent inquiétantes.

3-    La piètre performance des représentants africains et la mort d’un commentateur

Elles étaient cinq nations africaines à prendre part à ce mondial en Russie. Seulement, la plupart de leurs prestations n’étaient pas à la hauteur. Quatre d’entre elles ont vite été éliminées. Et cela a été mal accueillit par le commentateur égyptien Abdel Rahim Mohamed. Dans la foulée des défaites africaines, il a été victime d’une crise cardiaque qui l’a entrainé dans la mort.

Le décès de cet expert du football africain serait survenu après la défaite de son pays face à l’Arabie Saoudite.

Dernier espoir africain, le Sénégal a joué ses cartes contre la Colombie ce 28 juin 2018.  Malheureusement, les lions de la Teranga  n’ont pas réussi à prendre le dessus sur les Cafeteros.

Le Match s’est soldé par un score de 0 – 1 en faveur de la Colombie. C’est clair que pour voir une nation africaine en final du mondial, il faut encore attendre.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER