TOGO : TOP 4 DES FAITS DIVERS QUE VOUS AVEZ PEUT ETRE MANQUÉ EN JANVIER 2020

Le Togo reste un petit pays, pourtant, il s’y passe beaucoup de choses étranges ou surprenantes. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous propose une vue panoramique sur quelques faits divers survenus au Togo durant le mois de janvier 2020.

 

Porte-monnaie magique et plusieurs jeunes victimes à Kpalimé

On se croirait presque dans un film nigérian. Seulement, pour les jeunes de la ville de Kpalimé, cela restera une triste réalité et une leçon mémorable. En effet, sur la période de décembre à janvier 2020, certains jeunes en quête de gain facile aurait perdu la vie. A priori, ils auraient bénéficier des services d’un féticheur venu du Bénin pour gagner 100 000 par jour. Seulement, les conditions liées à cette opportunité aurait déjà emporté plusieurs d’entre eux dans la tombe. Tout cela a circulé sur les réseaux sociaux. Pourtant, Kokou Assan, l’autorité préfectorale de Kloto estime qu’il s’agit d’un fake news. Dans tous les cas, on retiendra tous qu’aucun gain facile ne demeure sans conséquence.

 

Des flammes à la Maison des jeunes d’Amadahomé

Le dimanche 19 janvier dernier, un incendie a eu lieu à la Maison des jeunes d’Amadahomé. Heureusement, ces flammes n’ont pas occasionné de pertes click here en vies humaines mais d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Le plus à plaindre reste l’incubateur NunyaLab qui a essuyé de multiples pertes dans les flammes.

 

Un accident de circulation en mode grave à Kara

Il s’agit d’un accident aussi tragique que terrible. Un gros porteur traversait la ville de Kara à vive allure. Malheureusement, arriver au Carrefour Tomdé, un lieu très animé, il constate que son frein a lâché. La suite de la scène reste dramatique ! Comme bilan, on enregistre des morts, des blessés et d’importants dégâts.

Jeunes filles fauchées étrangement en janvier 2020

En Janvier 2020, on retrouve dans les faits divers deux jeunes filles qui ont marqué les attentions par leur mort.

La première, Zephania Akator, âgée de 19 ans faisait des études en 3e année de Faseg. Une des voitures du convoi présidentiel l’a mortellement fauché au quartier Hedzrenawoe.

La seconde âgée de 20 ans s’appelait Darina Wilson. Brillante étudiante et miss Young People Nation, elle a été assassinée à Baguida le mardi 07 janvier 2020.

A bien d’égard, on reconnaitra que leur décès demeure étrange.

Tout compte fait, espérons que février sera moins chaotique en fait divers.