TOGO : PAYS RÉFORMATEUR, ACCUEILLANT MAIS RELATIVEMENT AUTORITAIRE

Comme n’importe quel pays du monde, le Togo a ses atouts et ses défauts. Seulement, à bien d’égard, ce pays de l’Afrique de l’ouest reste sujet à différents préjugés. Avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS découvrons quelques précisions sur ce pays.

 

 

Togo dans le Top 3 des pays les plus réformateurs

Ces dernières années, le pays d’Adébayor Sheyi suscite de plus en plus d’enchantement. En effet, le Togo compte parmi les champions des économies les plus réformatrices. Autrement dit, ce pays de l’Afrique de l’ouest offre désormais un environnement des affaires toujours en amélioration.

Aussi, selon la Banque mondiale, le Togo de 2019 arrive en tête des pays les plus réformateurs en Afrique. En plus, selon le Doing Business 2020, ce pays reste le 3ème pays le plus réformateur au monde.

Bref, en termes de réformes, ce pays s’illustre en champion.

 

 

Togo, un des pays les plus accueillants

A bien d’égards, les togolais auraient tendance à offrir un accueil chaleureux aux étrangers. Et cette idée se renforce en constatant que le Togo fait partie des pays les plus accueillants.

En fait, durant l’année 2018, une étude de l’institut de click here statistiques américain Gallup a placé ce pays dans le Top 30 des pays les plus favorables à l’immigration. Aussi, un récent rapport d’Africa Visa Openness report 2019 a classé le Togo dans le Top 10 des pays les plus ouverts aux citoyens africains.

Donc, il y a des raisons de féliciter le pays de Faure Gnassingbé. Néanmoins, toute personne sage se dira qu’il y a encore des efforts à fournir pour ressembler à des pays comme Rwanda (3e), Sierra Léone (4e) ou Mali (5e).

 

 

Un des pays ouest africains peu démocratiques

Quand on parle de démocratie, il arrive également de penser au Togo. Et généralement cela fait sourire bon nombre de personnes. Tout le monde pensera ce qu’il veut mais le Togo de 2017 se classait parmi les pays de régime autoritaire. Et encore récemment, un rapport datant de 2019 fourni par Economist Intelligence Unit positionne ce pays ouest africain parmi les dictatures.

Enfin, on retiendra seulement qu’au Togo, les gens demeurent accueillants, le président ne lésine pas sur les réformes et la démocratie doit encore évoluer.