LE TOGO ET ALIBABA DE JACK MA : LES LIENS SE RENFORCENT…

Des togolais formés par Alibaba apporteront bientôt un souffle de plus à l’économie nationale. Et cela découle des rapports existant entre le Togo et Alibaba. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques informations sur cette collaboration.

 

Des formations offertes à des cadres togolais en Chine

Bientôt, plus d’une dizaine de togolais pourront aider à booster l’économie togolaise grâce à des formations reçues chez Alibaba.

En effet, le géant chinois du commerce électronique a organisé le ‘’New Economy Workshop’’ auquel prennent part 12 togolais.

A priori, ce programme initié par Alibaba vise à former des cadres et fonctionnaires des administrations publiques. Et cela permettrait aux jeunes cadres togolais présents à l’évènement de recevoir des formations sur les outils de l’économie numérique. La formation portera également sur l’e-commerce, le Big data, l’inclusion financière et les paiements électroniques.

Aussi, ces formations laissent espérer en une relation privilégiée entre le Togo et Alibaba. Et cette idée se renforce en réalisant que le Togo est le 2e pays africain à bénéficier de ces formations après le Rwanda.

Pour click here finir, il faut préciser que l’accessibilité des togolais à ces formations n’a rien d’un hasard. Cela vient à la suite d’un tête-à-tête en Chine, entre le président togolais et Jack Ma en septembre 2018.

 

 

Des échanges commerciaux entre le Togo et Alibaba

Pour le Togo, faire du commerce avec Alibaba pourrait également représenter une belle opportunité.

Ainsi, le Togo et ce groupe chinois envisageraient de signer un partenariat renforcé dans le domaine des échanges commerciaux. Il n’y a pour l’instant aucune disposition officielle qui certifie cela. Cependant, le ministre togolais des mines et de l’énergie, Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon en a parlé avec Brian Wong, vice-président d’Alibaba.

Aussi, il faut préciser que cette échange a eu lieu le lundi 27 mai lors du New Economy Workshop. Et le ministre en a profité pour transmettre officiellement une lettre d’invitation du Chef de l’Etat à Jack Ma.

Enfin, l’objectif visé par SEM Faure Essozimna Gnassingbé reste d’inviter le patron du groupe Alibaba à une visite de travail au Togo.