TOGO : ENCORE PLUS D’ENGAGEMENT CONTRE LE DIABÈTE EN 2019

Au Togo comme dans bien de pays africains, le diabète reste un gros problème de santé publique. Aussi, de nombreuses organisations non gouvernementales ou structures étatiques mettent en œuvre des actions pour atténuer l’incidence de cette maladie. Dans le cas du Togo, quelques actions donnent espoir. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS revient sur les grandes lignes desdites actions.

 

Les Lions Club du Togo contre le diabète

Cette année 2019, les Lions Club ont encore engagé des actions pour lutter contre le diabète. Et pour vraiment avoir un impact retentissant, ils ont collaboré avec l’Association Togolaise de Prévention et Contrôle du Diabète (ATPCD).

Parmi les actions ainsi engagées, on peut citer :

  • Des tests de glycémie à l’endroit des élèves de l’EPP Davié Kpota, au marché de Hanoukopé et au Centre communautaire Bè ;
  • Une campagne de sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière de lutte contre le diabète.

En plus, il faut noter qu’avant ceux-là, les lions du Togo avaient offert des tests de dépistage à d’autres togolais. Il s’agit par exemple des commerçants du Grand marché d’Adawlato.

Par ailleurs, les lions prévoient boucler cette vague de campagne avec une balade de santé. Celle-ci se fera le 16 novembre 2019 click here de Tokoin Ramco à la plage de l’hôtel Ibis.

Enfin, avec ces actions de lutte anti-diabète, ce club service international de bénévoles espère atteindre environ 80 000 personnes.

 

 

Des manuels d’éducation contre le diabète

Pour réduire l’incidence du diabète au Togo, de nombreux acteurs estiment qu’il faut également miser sur l’éducation.

Ainsi, en février 2019, le Docteur David IHOU a lancé un manuel sur le marché togolais. Il s’agit d’un livre renseignant sur des conduites à tenir et offrant des conseils pratiques sur le diabète. Aussi, l’auteur de ce chef d’œuvre estime que ce livre servira aux diabétiques ainsi qu’à la population ordinaire.

Par ailleurs, le Centre Omnithérapeutique Africain (COA) et l’ONG allemande TOGOVEREIN font également des efforts pour lutter contre le diabète au Togo. Et durant ce mois de novembre 2019, agissant en collaboration, ils ont organisé un atelier national d’éducation sur le sujet.

Allant plus loin, le COA a présenté un ouvrage éducatif qu’on qualifierait d’antidiabétique. A priori, ledit ouvrage outille les acteurs du système éducatif togolais pour la sensibilisation et la prévention à la base.

Espérons qu’à cette allure, le Togo de 2020 comptera moins de diabétiques.