TECHNOLOGIE ET ECOLOGIE : DES INVENTIONS AFRICAINES CAPABLES DE SAUVER LA PLANÈTE

L’Afrique est le berceau de l’humanité dit-on souvent! Pourtant, de nombreuses inventions africaines peinent à obtenir le degré d’importance mérité aux yeux du monde. Avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, découvrez quelques-unes des inventions ‘’made in africa’’ qui pourraient révolutionner les pratiques et potentiellement sauver la planète toute entière.

Une invention pour produire de l’eau grâce à l’air

Changer l’air en eau potable reste un miracle réalisé par Beth Koigi, une jeune scientifique et entrepreneure kenyane. En fait, elle a imaginé un système qui recueille l’humidité de l’air et la transforme en une eau potable. Grâce à son génie créateur, on peut affirmer que tant qu’on a de l’air, on pourra toujours avoir de l’eau potable. En d’autres mots, cette invention apporte de l’espoir quand la disponibilité future de la ressource naturelle la plus précieuse : l’eau.

 

Transformation des excréments d’éléphants en papier

Aujourd’hui, l’idée d’obtenir des feuilles à partir d’excréments d’éléphant se retrouve bien en France et en Thaïlande. Seulement, on retiendra que la société Nampath paper du Kenya s’illustre en pionnière de la méthode. En effet, le click here papier obtenu au bout de la transformation porte le nom ‘’Poopoopaper’’. Il s’agit d’un papier naturel, inodore et surtout prêt à être griffonné. En clair, avec plus de Poopoopapers, il y aura moins d’abattage d’arbre, donc un petit frein à la déforestation.

Une invention africaine pour obtenir des table-bancs à partir de déchets plastiques

Au Bénin, l’invention de Roosvelt Sovi, un jeune technicien permet d’obtenir des tables-bancs à partir des plastiques recyclés.  Grâce à son invention, l’Afrique et le monde peut réussir à préserver le bois des forêts tout en réduisant les tonnes de déchets plastiques qui polluent l’environnement.

Au passage, il convient de préciser que cette liste d’initiatives environnementales qui aideraient à sauver la planète demeure non exhaustive.

Tout compte fait, on réalise aisément que l’Afrique cumule déjà plusieurs avancées scientifiques qui pourraient pallier aux problèmes environnementaux majeurs. Seulement, il faut encore que les états africains ainsi que certaines grandes structures du monde décident de mettre la main à la patte pour soutenir financièrement le développement à grande échelle de ces inventions.