TABASKI 2019 : TOP 3 DES FAITS INTÉRESSANTS A RETENIR…

Pour tous les musulmans, la fête de tabaski demeure un grand moment festif. Aussi, bon nombre de personnes en profitent pour manifester l’amour, la fraternité et l’esprit de partage. Pourtant, ce moment de fête peut également occasionner des faits insolites. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous fait découvrir l’essentiel.   

Un dimanche pour la Tabaski 2019

Un matin durant lequel chrétiens et musulmans se préparent tous pour se rendre à leur lieu de culte respectif. Cela n’arrive pas très souvent. Pourtant, cela a eu lieu à l’occasion de la célébration de Tabaski 2019, ce dimanche 11 Août 2019.  

En fait, dans plusieurs pays africains comme le Sénégal, la fête de l’Aid el-Kébir a eu lieu le Dimanche. La décision reste la même pour certains pays comme Mauritanie, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Niger, Burkina Faso et Cameroun.

Par ailleurs, il faut signaler qu’en dépit de l’annonce du dimanche comme jour de Tabaski, certains gambiens feront autrement. Selon des journalistes contactés par l’APS, certains musulmans gambiens auraient annoncé qu’ils célèbreront la fête lundi.

Bref, peu importe le jour, le plus important reste de demeurer dans une bonne ambiance de festivité et de partage.

De très gros sacrifices…

Chaque année, lors de la Tabaski, certaines structures ou de simples donateurs prennent des dispositions click here pour aider les démunies. A priori, il s’agit d’offrir de la viande et des denrées alimentaires pour permettre aux moins nantis de fêter également.

Ainsi, Au Sud-Kivu en RDC, la Fondation Al-Imdaad a égorgé 150 vaches et 50 moutons pour aider 1500 familles.

Tout compte fait, ce grand sacrifice reste une belle façon de montrer l’importance de la charité pendant cette fête.  

Vols de moutons

A l’approche de la Tabaski 2019, alors que certains veulent acheter des moutons, d’autres se contente de voler.

Ainsi, au Bénin dans certaines localités comme Alibori, certains voleurs de moutons auraient échoué dans cette tentative. Plusieurs d’entre eux vont faire quelques temps en prisons grâce au travail des éléments de Soumaila Yaya dans l’Alibori.

En outre, un autre cas de vol de moutons signalé au quartier Gbodjè reste assez mystérieux. Le voleur ainsi que la patrouille qui l’aurait embarqué restent introuvables dans les commissariats.

Enfin, on retiendra juste que pendant fête, les voleurs aussi tentent de nous faire la fête. Alors, faisons plus attention à l’approche de la Tabaski 2020.



Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER