SORCELLERIE : AU NIGERIA, UNE CONFÉRENCE INSOLITE

En Afrique de l’ouest, la sorcellerie s’impose fortement dans les croyances de certaines populations à l’instar de celles du Nigéria. Aussi, ce pays a abrité récemment une conférence sur la sorcellerie. Seulement, cette initiative n’a pas connu l’assentiment de tout le monde. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques détails importants.

 

Une conférence sur la sorcellerie dans une université

L’Université du Nigeria à Nsukka dans l’état d’Enugu a récemment abrité une conférence pas comme les autres. En fait, il s’agissait d’une grande conférence sur la sorcellerie.

Aussi, le thème de ladite conférence a porté sur « La sorcellerie: “signification, facteurs et pratiques ».

Pour ce thème, d’éminentes personnalités ont fait office de personnes ressources. On citera en exemple le professeur B.I.C Ijomah et David Ker, un ancien vice-chancelier de la Benue State University.

Par ailleurs, il faut reconnaître qu’au Nigéria, la sorcellerie ou « juju » occupe bien des click here pensées. En pratique, de nombreuses personnes font souvent recours aux praticiens traditionnels de la sorcellerie. Ceux-ci auraient une grande réputation en matière de guérison ou de protection contre le malheur.

 

Polémique et contestation autour du nom de la conférence

Pour les dirigeants des deux grands groupes religieux du Nigéria (Islam-Christianisme), cette conférence reste indésirable. A priori, la sorcellerie est perçue comme une pratique magique ayant une incidence généralement néfaste, sur un être humain. Selon certains étudiants de l’université qui abrite l’événement, il s’agirait d’une rencontre d’agents des ténèbres.

Aussi, ils ont engagé des vagues de protestations contre les organisateurs de cette conférence inédite. Et les critiques portaient essentiellement sur le nom de l’événement.

Donc, les organisateurs ont dû changer le nom de leur événement.

Finalement, au lieu de ‘’sorcellerie’’, ce symposium inédit a finalement porté comme nom conférence de ‘’ dimensions du comportement humain’’.