SANTÉ : SANOFI POURSUIT SES ACTIONS EN AFRIQUE ET LANCE DES CHALLENGES

La santé en Afrique est un domaine dans lequel l’innovation est recherchée en permanence. Et dans ce sens, SANOFI mène plusieurs actions. Elle vient de lancer une série de challenge afin de stimuler davantage les startups africaines.

 

Un acteur majeur du développement dans le secteur

L’entreprise biopharmaceutique SANOFI est devenu un acteur particulièrement dynamique de l’écosystème sanitaire africain.

En effet, depuis plusieurs décennies, elle mène en Afrique, de multiples actions pour booster l’innovation en matière de santé.

Ainsi, de nombreuses structures africaines bénéficient directement ou indirectement du soutien de SANOFI. Cette dernière offre donc son expertise, ses connaissances et son expérience aux populations africaines.

Aussi, le laboratoire pharmaceutique recherche constamment des approches innovantes. Et ce, en vue d’améliorer l’accès aux médicaments et aux soins sur le continent noir.

Enfin, on réalise que SANOFI ne cesse d’œuvrer dans l’accompagnement des meilleures startups africaines. C’est clair que cela restera pour elle, une façon d’encourager la quête des solutions exceptionnellement innovatrices.

Trois challenges dédié aux startups africaines

Pour SANOFI, les concours d’innovations sont très importants. Ils devraient inciter les startups à développer un écosystème sanitaire au click here service du patient.

A cet effet, cette transnationale française lance trois challenges ouverts aux jeunes pousses africaines. A priori, les challenges restent ouverts aux startups œuvrant dans le domaine de la santé. Celles-ci devront participer au challenge de leur choix.

Aussi, il faut préciser que chacun des 3 challenges abordent un sujet différent. Il y aura donc :

  • Sujet 1 : Trouver des solutions pour améliorer sensibilisation, diagnostic et prise en charge des patients diabétiques.
  • Sujet 2 : Proposer des solutions de facilitation pour l’accès aux soins et aux médicaments dans les zones reculées. Et les propositions devront tenir compte de la gestion de la chaîne d’approvisionnement et des solutions de paiement alternatives.
  • Sujet 3 : Identifier des solutions d’aide à la décision et à l’évaluation des partenariats public-privé. Proposer des outils à même capable d’utiliser les méga-données sanitaires.

Finalement, cette série de challenges accueillera certainement un grand nombre de startup. Seulement, une sélection minutieuse permettra de retenir les start-up présentant les meilleures solutions. Ces dernières prendront part à l’Afric@Tech de la Viva Technology à Paris du 16 au 18 mai 2019.