RÉVOLUTION NUMÉRIQUE : LE SÉNÉGAL AVANCE…

Au Sénégal, la révolution numérique risque de se réaliser bien assez tôt. Et cela découle des efforts sans cesse consentis au sommet de L’État et des initiatives privées. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous éclaire davantage sur le sujet.

Un président fortement engagé pour la révolution numérique

Le Président sénégalais, Macky Sall se positionne résolument au rang des porte-étendards d’une Afrique développée par le numérique. Aussi, il ne ménage aucun effort pour soutenir le développement de la fibre entrepreneurial dans les technologies au Sénégal.

Par ailleurs, présent au Salon Viva Technology Paris 2019, le numéro 1 du Sénégal a fait une intervention motivante. Et dans son allocution, il n’a pas caché ses intentions fortes pour le développement du numérique africain. Il a affirmé : « L’Afrique a raté la révolution industrielle, elle ne va pas rater la révolution numérique ».

Aussi, nul ne contestera que le développement du secteur numérique au Sénégal tient particulièrement à cœur au Président Macky Sall. Selon lui, cela reste un enjeu prioritaire et il s’active avec sa politique d’une nation hyper-connectée. Il projette même d’amener le numérique à peser jusqu’à 10% dans le PIB d’ici la fin de son mandat.

Enfin, on retiendra que l’engagement du Président pour le numérique se traduit dans ses actes. Ainsi, depuis le début de 2019 le fonds dédié aux start-up a augmenté en passant du simple au triple.

 

Différents fronts d’engagement numérique

Depuis plusieurs click here années, le Sénégal adopte une démarche favorable à un développement qui pourrait déboucher sur une belle révolution numérique. Et dans cette optique, le gouvernement a lancé le plan Sénégal numérique 2020.

Ainsi, le pays reste particulièrement actif sur plusieurs initiatives dans le secteur du numérique.

On citera par exemple le domaine de l’agriculture numérique où de nombreux projets ont été développés à Dakar. Egalement inscrit dans cette dynamique, le Centre international de recherche agronomique pour le développement (Cirad) a récemment organisé un évènement phare. Il s’agissait du ‘’premier rendez-vous de l’agriculture numérique en Afrique de l’Ouest’’ tenu du 28 au 30 avril 2019.

Aussi, via les associations et d’autres acteurs du privé, le Sénégal exprime son engagement à réussir sa révolution numérique. Et dans ce sens, le cas des Mardis du numérique organisés par l’African Performance Institute s’avère particulièrement illustratif.

En outre, le Sénégal reste ouvert à de multiples initiatives dans le numérique comme la première édition de La Journée de la Femme Digitale en Afrique. Et des initiatives visant à stimuler le numérique dans l’éducation et dans le quotidien des sénégalais se multiplient.

Tout compte fait, les autorités sénégalaises restent convaincues que le numérique permettrait de pérenniser les performances économiques du pays. Et cela va continuer de stimuler les différents acteurs concernés afin que le pays finisse par vivre sa révolution numérique.