PRIX UNESCO : INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DANS L’ÉDUCATION

Avec le développement technologique, de nombreuses solutions TIC viennent améliorer les méthodes d’enseignement et booster la qualité des systèmes éducatifs. Et soucieux de contribuer à une meilleure éducation impliquant les nouvelles technologies, Unesco lance un concours international. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous éclaire davantage sur le Prix Unesco Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa.

 

Un concours porté par l’IA en faveur de l’éducation

L’Unesco tient à mettre davantage l’intelligence artificielle au service de l’éducation. Et pour ce faire, cette organisation de renommée mondiale lance l’édition 2019 du Prix Unesco Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa.

A priori, il s’agit d’un concours qui récompense les meilleurs projets portant sur l’utilisation des TIC dans l’éducation. Et cela encourage bon nombre d’acteurs à davantage faire preuve d’innovations dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage.

Aussi, ce challenge s’illustre bien en levier important pour améliorer les performances éducatives grâce aux TIC à travers le monde.

Par ailleurs, retenons que pour l’Unesco, cela permettra de promouvoir une utilisation efficace et éthique des applications d’IA en faveur de l’éducation. En pratique, le présent click here concours vise à élargir davantage l’accès à l’éducation en optimisant les processus d’apprentissage. Et l’incidence directe sera une nette amélioration des résultats de l’apprentissage dans les pays où les pédagogues adopteront ces solutions.

Enfin, il faut préciser que ce concours se fait régulièrement chaque année depuis 2015.

 

Prix Unesco Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa 2019 : Thème et appel à candidature

Le Prix Unesco 2019 a pour thème l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour innover en matière d’éducation, d’apprentissage et d’enseignement.

Déjà, l’Unesco a lancé l’appel à candidature. Et cela reste ouvert aux gouvernements des États membres de l’UNESCO ainsi qu’aux ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO

Seulement, il va falloir présenter un projet porté par l’IA ou des applications de neurosciences dans le domaine de l’IA. Aussi, tous les projets recevables doivent obligatoirement contribuer à atteindre au moins trois buts :

  • Améliorer les résultats de l’apprentissage ;
  • Autonomiser les enseignants ;
  • Optimiser la prestation des services éducatifs.

Par ailleurs, les dépôts de candidatures restent recevables jusqu’au 31 octobre 2019 à minuit, heure de Paris.

Bref, pour plus de précisions, rendez-vous sur : https://fr.unesco.org/themes/tic-education/prix/candidature.