NUMÉRIQUE : TOP NEWS DES FORMATIONS AU TOGO EN 2018

L’année 2018, reste pour bon nombre une année charnière dans la vie numérique au Togo. Aussi, plusieurs actions entreprises dans ce sens ont donné du tonus au rythme des formations dans le domaine. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS présente une vue panoramique des principales formations qui ont enrichi la vie numérique des togolais.

« Vœux présidentiels 2018 »

Pour l’année 2018, le Président Faure Gnassingbé n’a pas caché ses ambitions fortes liées au développement numérique du Togo. Ainsi, dans ses vœux de Nouvel An, il a fait une grande déclaration favorable au numérique togolais. Le 3 janvier 2018, il a annoncé que le Togo projette de créer un institut de formation du numérique. Selon le N°1 togolais, cet institut devra permettre de renforcer la formation professionnelle des jeunes dans les TIC.

 

« Cours Openclassrooms »

Depuis février 2018, l’Agence nationale pour l’emploi du Togo (ANPE) a la possibilité d’offrir des formations Openclassrooms. Cette offre devra surtout profiter aux chercheurs d’emploi. En effet, cette opportunité découle du partenariat récemment signé entre le Groupe Orange Afrique et Openclassrooms. Aussi, ladite alliance vise à développer des formations de 3 à 18 mois dans les métiers du numérique. Par ailleurs, le Togo n’est pas le seul pays à bénéficier de cette proposition axée sur le réseau internet. Les agences pour l’emploi du Bénin, du Maroc et de la Tunisie figurent également au rang des bénéficiaires. Enfin, cet accord permettra d’accéder à des cursus diplômants reconnues par la France et de développer l’initiation au numérique.

 

« Atelier de formation d’experts »

Le 12 février 2018, un atelier de formation a rassemblé des experts togolais du secteur numérique. Ainsi, réunis au Campus Numérique Francophone (CNF) de Lomé, ces spécialistes étaient issus des instituts de formation du Togo. Aussi, ledit atelier portait essentiellement sur l’usage des TIC et la production des modules intégrant ces technologies. Enfin, les objectifs de cette formation peuvent se regrouper en deux volets. Il s’agissait d’améliorer la qualité de l’enseignement des TIC et booster la maitrise des technologies à des fins pédagogiques.

 

« Atelier technique sur la transformation numérique au Togo »

Du 26 au 28 février 2018, le Togo a bénéficié d’une série d’ateliers techniques sur la transformation numérique. Spécialement, ces ateliers étaient organisés par le Bureau Régional Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie (BRAO-OIF). Aussi, pour animer ces rencontres, experts de EDS TELECOM &CONSULTING et spécialistes du marocain CACIOPEE se sont mobilisés. En bref, ce programme vise à assurer et accompagner la transformation numérique de l’administration publique togolaise. Et cela devra aboutir à la proposition de solutions click here innovantes adaptées aux réalités locales.

« Female Tech Camp 2018 au Togo »

Ce programme annuel de l’association Éducation Citoyenne et Changement (E2C Togo) est un camp technologique pour la gente féminine. Aussi, favorisant l’inclusion numérique des femmes et jeunes filles, ce camp technologique réduit l’écart hommes-femmes dans le secteur. Donc, les togolaises étaient nombreuses à suivre 4 jours de formations sur les TIC, l’e-commerce et les transactions électroniques.

 

« Jeune fille et numérique au Togo »

Le 21 Avril 2018 à l’amphi théâtre du Lycée technique d’Adidogomé, des jeunes filles ont été formées et sensibilisées. En fait, cette initiative de Ghiyada Africa et Spark Group and Services vise à promouvoir la jeune fille dans les TIC. Aussi, un autre objectif de cette action est d’augmenter l’intérêt de la gente féminine aux métiers des TIC. Toutefois, les filles n’étaient pas les seules à profiter de l’action. En général, c’était l’occasion d’amener des jeunes lycéens à davantage prendre conscience des possibilités professionnelles offertes par les TIC.

« Séminaire de restitution »

En novembre 2018, le Togo a abrité un séminaire de restitution relative au numérique présidée par Cina Lawson. A priori, ce séminaire visait la mise en œuvre des modules de formations spécialisées en TIC. Aussi, pour la ministre, les 2 jours de séminaire apporteront certainement un grand bénéfice au numérique togolais. A l’évidence, ce séminaire aura permis de faire la lumière sur les métiers liés aux TIC.

« E-LEARNING et formation »

En 2018, certains centres de formations et/ou université se sont lancés dans le E-learning. Ainsi, le cas de l’Ecole Supérieure de Gestion, d’Informatique et des Sciences (ESGIS) reste assez illustratif. Désormais, cette prestigieuse école offre aux étudiants une plateforme de formation à distance dénommée “ESGIS 3A ONLINE”. De cette façon, grâce au numérique, la formation via e-learning au Togo s’améliore. Enfin, avec ESGIS, chaque étudiant peut se former dans le domaine souhaité, où qu’ils soient et à tout moment.

« Web Academy »

En septembre 2018, l’Institut polytechnique Défitech a lancé sa WEB ACADEMY. Ainsi, pour cet institut, l’objectif visé est d’offrir des formations digitales orientées Web. Et ce, en mettant tout en œuvre pour former de vrais passionnés du TIC. Pour ce faire, Défitech propose un package de formation orienté Web (réalisateur web, développeur web, webdesigner, community manager etc).

Voici quelques formations qui ont émaillé la vie des togolais en matière de formations de TIC en 2018. Il reste à espérer que les acteurs de l’écosystème digital togolais continuent de s’activer dans ce sens. Au final, cela aidera à davantage stimuler les formations liées au numérique.