MONDIAL DE FOOT FIFA 2018 : TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LA CYBERSECURITE

La retransmission ou la diffusion des matchs du mondial de foot 2018 implique l’utilisation de millions d’appareils connectés. Or chaque appareil connecté peut faire l’objet d’une attaque informatique. Que faut-t-il savoir sur cet aspect sécuritaire du mondial de Russie 2018 ?

 

Les défis de sécurité informatique autour du MONDIAL DE FOOT RUSSIE 2018

 

Pendant ce mondial de foot, les organisateurs, les médias et les amoureux de foot utilisent de nombreux appareils connectés. Il s’agit de drones, de caméras, d’ordinateurs, de tablettes, de smartphones et de télévisions connectés. Pour les téléspectateurs, le mondial reste une occasion de vivre des moments intenses d’émotions. En parallèle, de nombreux pirates informatiques trouvent dans le mondial une belle opportunité de commettre leurs forfaits. Ainsi, le mondial de Russie 2018 reste exposé à des actes de piratages et d’espionnages informatiques. Il peut également survenir des vols d’informations personnelles ou des perturbations de sites webs.

 

D’éventuels incidents cybernétiques à craindre pour la Coupe du monde 2018

 

Au cours de ces dernières années, plusieurs grands évènements culturels et/ou sportifs ont été victimes de cybercrimes.

Par exemple, pendant les Jeux Olympiques d’hiver en Corée du Sud, les pirates informatiques ont semé le trouble. Ils auraient mené une cyber-attaque contre la cérémonie d’ouverture en utilisant un malware destructeur baptisé « Olympic Destroyer ». Cela aurait provoqué un dysfonctionnement des téléviseurs IP du centre de presse principal. Le comble est qu’en général, les auteurs de ces crimes restent difficiles à trouver.

Par ailleurs, retenons qu’avec click here la grande visibilité du mondial de foot 2018, il faut s’attendre à des cybercrimes. Il peut s’agir de simples cas d’escroquerie ou de gros cas de piratages.  En fait, tout est possible : Phishing, attaques DDoS, logiciels malveillants sur mobiles ou encore piratage d’hotspots WiFi.

 

Les précautions contre les cyber-attaques autour du MONDIAL DE FOOT 2018

 

Durant ce mondial, tous les acteurs et intervenants peuvent être des cibles pour les pirates informatiques. Dans ce lot se trouvent les visiteurs étrangers en Russie, des chefs d’entreprises et des responsables gouvernementaux. Aussi, les médias diffusant les matchs en live, les sites ou applications de paris en ligne peuvent également être visés. Il serait donc judicieux de prendre des dispositions pour davantage s’informer et mieux se protéger.

De leur côté, les joueurs de l’équipe anglaise de football ont suivi une formation avant la Russie 2018. Ladite formation a permis de les informer sur la protection contre d’éventuelles attaques informatiques lors du mondial. Selon le Daily Mail, des logiciels de protection informatique ont été installés sur leurs smartphones et autres appareils électroniques.

Pour ceux qui suivent ou vivent le mondial de foot en Russie, il serait indispensable de renforcer les barrières de sécurité informatique.  Surtout, ceux qui utilisent des appareils ou des équipements informatiques essentiellement faciles à pénétrer par des hackers.  Espérons que les dispositions sécuritaires prises par la FIFA en Russie seront assez efficaces. Enfin, elles devront permettre de limiter les risques et expositions des données aux cybercriminels pendant et après le mondial.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER