LE JATROPHA ROUGE : UNE PLANTE AU CŒUR DES REMÈDES CONTRE LE VIH-SIDA

Au fil des années, de plus en plus de naturothérapeutes africains proposent des remèdes qui selon eux pourraient guérir le Sida. Et dans ce lot de remèdes, il y a une plante qui a fait bonne impression depuis plusieurs années. Il s’agit du Jatropha rouge, une plante également appelé « au revoir SIDA ». La rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre ce qui se dit sur le Web à ce propos.

 

 

Le Jatropha rouge seule contre le Sida

Selon certains connaisseurs, le Jatropha rouge aurait des propriétés médicinales allant jusqu’à guérir les personnes atteintes du VIH-SIDA. En clair, cette plante miracle aiderait à dire au revoir au SIDA.

Et pour s’en servir, il suffit de pétrir, broyer ou malaxer quelques feuilles de cette plante dans de l’eau. Une fois le jus obtenu et filtré, il faudra en prendre 3 verres par jour (matin, midi et soir).

Les résultats devraient apparaître au bout de deux mois de prise régulière.

 

 

Le Jatropha associé click here aux tubercules de manioc

Dans le traitement du Sida avec le Jatropha, certains guérisseurs ont poussé les recherches un peu plus loin. En effet, ces derniers évoquent l’existence d’un traitement miracle du Sida à base de cette plante associée au manioc.

A priori, la boisson médicamenteuse obtenu de cette plante et du manioc aurait des effets antirétroviraux spectaculaires. En plus, tout le monde peut même le faire chez soi. Et dans ce cas, il suffit de bien laver les feuilles fraiches de Jatropha rouge puis de peler des tubercules de manioc. Ensuite, à l’aide d’un extracteur de jus ou d’une centrifugeuse, il faut obtenir le jus de chacun des deux éléments. En mélangeant les deux solutés, vous obtiendrez le remède AMANSIBIO, une solution contre le VIH SIDA.

Au final, on retiendra qu’avec la thérapie avec le Jatropha et bien d’autres propositions de naturothérapeutes, on peut croire que le Sida perd son statut de maladie incurable.