LA SEMAINE AFRICAINE DES SCIENCES DU NEXT EINSTEIN FORUM (NEF), EDITION 2018 AVEC PLUS DE 30 PAYS

Le lundi 10 septembre 2018, les travaux de la 2ème édition de la Semaine africaine des sciences (SAS) du Next Einstein Forum du Next Einstein Forum (NEF) ont eu lieu. Avec une panoplie d’activités, ladite « semaine » a débuté avec la Zambie. Elle se fera dans 35 pays africains dont le Togo. Et ce, durant les mois de septembre, octobre et décembre.

 

SEMAINE AFRICAINE : A l’origine…

 

La semaine africaine des sciences du Next Einstein Forum (NEF) est une initiative de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS). Un moyen, pour cet institut de susciter la vocation pour les sciences chez les jeunes des pays africains.

Pour atteindre son objectif dans de meilleurs conditions, l’AIMS jouit d’un partenariat avec la Fondation Robert Bosch.

En 2017, 13 pays africains ont pris part à la fameuse semaine. C’était l’occasion de célébrer et promouvoir la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques sur le continent noir.

L’expérience se répète cette année avec la deuxième édition qui s’annonce déjà plus riche en évènements vue le nombre de pays impliqués.

SEMAINE AFRICAINE : Les activités et les acteurs concernés

 

Dans chaque pays, les activités de la Semaine africaine des sciences (SAS) du Next Einstein Forum(SAS) 2018 s’étaleront click here sur trois à cinq jours. La semaine sera meublée d’expos scientifiques, des caravanes de science et des ateliers de codification. Les participants auront également droit à des hackathons et des compétitions de robotique.

Les SAS sont également des occasions pour tenir des conférences académiques innovatrices et faire des visites d’industrie. La liste d’activité n’est pas exhaustive.

Aussi, tout comme en 2017, différents types d’acteurs seront impliqués dans la SAS de cette année. Il y aura entre autres des étudiants, des scientifiques, des technologues, des acteurs académiques et des partenaires.  Dans chaque pays, les champions locaux de la Science et de la Technologie seront nécessairement des acteurs clés.

SEMAINE AFRICAINE : Les objectifs visés

 

Pour les organisateurs, l’objectif principal de la SAS reste d’amener les citoyens à s’engager davantage dans les sciences.  D’autres objectifs à atteindre via la semaine africaine de la science sont :

-Faire la promotion des sciences et de la technologie auprès de toutes les tranches d’âges ;

-Susciter chez les jeunes africains plus de curiosité et d’intérêt pour les STEM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) ;

-Créer chez les jeunes filles et les femmes le désir de devenir d’excellents scientifiques et technologues.

Dans un esprit panafricaniste, il ne reste plus qu’à souhaiter plein succès à cette deuxième édition du SAS.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER