LA FÊTE DU TRAVAIL : CE QU’IL FAUT SAVOIR DU 1ER MAI 2019

Chaque année, la fête du travail se célèbre en la date du 1er Mai et s’enrichi de multiples activités. Aussi, en général, il s’agit d’un moment de réjouissance. Qu’en est-il du 1er Mai de cette année ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques informations en or.

 

Le 1er Mai depuis la source

A l’origine, le 1er Mai se rapporte à un mouvement de grève des travailleurs. En effet, une grève de salariés américains éclata le 1er mai 1886 à Chicago. Et ladite grève visait à réclamer une journée de travail de 8 heures. Plus tard en 1889, le Congrès français de la IIe Internationale Socialiste a désigné le 1er mai comme journée de revendication. Ensuite, depuis 1941, le 1er mai constitue officiellement la « Fête du Travail » en France.

Par ailleurs, dans certains pays comme la France, la fête du travail s’associe symboliquement au Muguet. En fait, chaque 1er mai reste pour bien de français l’occasion de s’offrir des brins de muguet. Et pour bon nombre, ce geste aurait des vertus porte-bonheur.

Aussi, chômé et payé, le fête du travail se célèbre dans de nombreux pays du monde avec quelques rares exceptions.

En dernier lieu, aux États Unis, cette fête porte la mention « Labour day » et se célèbre le premier lundi de septembre. Donc, on retiendra que la fête du travail ne se célèbre pas exactement le 1er Mai dans tous les pays.

 

Les objectifs de la célébration de la fête du travail

Avant tout, il faut retenir que la fête du travail vise click here à rendre hommage au mouvement ouvrier qui a conduit aux manifestations de Chicago en 1886.

Ensuite, ce jour reste une occasion d’atteindre d’autres objectifs comme :

  • Célébrer les réalisations des travailleurs ;
  • Émettre des revendications liées aux conditions de travail;
  • Mener des manifestations du mouvement ouvrier;
  • Tirer la sonnette d’alarme autour des questions portant sur l’emploi et le chômage.

Tout compte fait, il faut préciser que pour les syndicats, le 1er Mai reste également une belle opportunité de défiler.

 

Les goûts du 1er Mai 2019

La célébration de la fête du travail 2019 a pris différentes allures dans différents pays.

Ainsi, au Togo, de nombreuses activités festives ont meublée la journée. Les travailleurs togolais ont pour bon nombre passé une journée joyeuse, riche en consommation (boisson, nourriture) et fortement ambiancée.

Par ailleurs, dans d’autres pays, le 1er Mai a eu un goût plutôt amer. Et le cas de l’Algérie reste assez illustratif. En fait, des travailleurs algériens ont saisi cette occasion pour manifester contre le « système » et réclamer des mesures contre les « corrompus ». Aussi, d’autres pays comme la France (Paris) ou la RDC (Goma) ont connu un 1er Mai 2019 plutôt difficile.

Aussi, dans d’autres pays, le 1er mai a laissé place à des tensions plus amplifiées qu’à Paris. Cela se remarque bien en découvrant l’atmosphère conflictuelle qui a régné à Caracas (Venezuela) en ce jour de fête.

Enfin, nul ne contestera que la date du 1er Mai reste une belle occasion de réjouissance. Pourtant, dans certains pays cela reste le théâtre de grosses revendications ou d’importantes tensions.