KODJOVI OBILALE : LES VRAIS RAISONS D’UN TROPHÉE MÉRITÉ

L’ancien joueur togolais Kodjovi Obilale a récemment reçu un trophée lors des awards de la CAF. A bien d’égard, de nombreux curieux s’interrogeraient sur les raisons de cette décision de la CAF. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS préfère limiter le suspense et vous dévoile l’essentiel des raisons à savoir.

Une décennie particulièrement difficile pour KODJOVI OBILALE

Depuis 2010, après l’attaque du bus des éperviers du Togo à Cabinda, la vie d’OBILALE KODJOVI n’a plus jamais été la même. En effet, cet ex-gardien de l’équipe nationale avait frôlé de très près la mort au cours de la fusillade.

A priori, il aurait reçu plus d’une balle et subi des dégâts à la colonne vertébrale, aux intestins, au foie et à la vessie. Ainsi, parmi les blessés, son cas était pire. Donc, cet événement tragique a véritablement changé sa vie pour toujours.

Et depuis une décennie, il a dû traverser bien de moments difficiles, à savoir :

  • Plusieurs opérations médicales majeures ;
  • D’importants troubles de santé et perte de mobilité ;
  • Des difficultés de reconstruction physique et émotionnelle.

 

 

Les belles actions de KODJOVI OBILALE…

La CAF, le Togo et bien d’institution reconnaissent en la personne de KODJOVI OBILALE, un homme battant, actif et visionnaire. click here En fait, il a perdu un peu de sa mobilité mais n’a pas cessé de nourrir de grandes ambitions.

Malgré son handicap, il a continué de travailler sur plusieurs fronts. En 1995, il a sorti un livre intitulé « Destin foudroyé ». Ensuite, il a intégré l’association « Remise en jeu » basée à Lorient en vue d’aider les enfants déscolarisés ou en difficulté. Aussi, durant l’année 2019, il a confirmé ses intentions d’aider la jeunesse togolaise en créant de l’emploi. En plus, il a créé et financé un projet d’agriculture baptisé Agrofoot.

Ainsi, cet ancien gardien de but n’a pas laissé la situation malencontreuse l’abattre. Au contraire, il a repris courage et confiance en l’avenir. Et désormais, en plus du titre d’ex-joueur, il porte une casquette d’écrivain, responsable de la fondation Obilalé et parrain d’Agrofoot.

Enfin, on reconnaîtra que ce joueur a perdu son gagne-pain et pourtant, il demeure heureux en contribuant au bonheur des autres. Et de toute évidence, ce prix spécial de la CAF va certainement constituer une grande consolation et surtout, une bonne dose de motivation pour l’avenir.