JUMIA EN DIFFICULTÉ : DES JOURS DE LIESSE AUX ÉPISODES DE COMPLICATIONS

En cette fin d’année, Jumia, le numéro 1 de la vente en ligne en Afrique traverse quelques moments durs. Pourtant, en début d’année, elle semblait en meilleure forme avec de grandes ambitions. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous présente une vue panoramique de la situation.

 

 

La réjouissante évolution de Jumia en début d’année…

Dès sa création en 2012, Jumia a connu un franc succès. Et 7 ans plus tard, en avril 2019, elle a fait son entrée à la bourse de New York.

En effet, cette plate-forme d’e-commerce a émis des racines dans plus de 10 pays africains. Cela lui a permis de devenir une structure panafricaine. Aussi, depuis plusieurs années, Jumia s’assimile à l’Alibaba africain ainsi qu’à la licorne du e-commerce en Afrique.

Donc, à bien d’égard, Jumia reste le principal e-commerçant du continent et son succès n’a de secret pour personne. Ce succès a connu une ascendance avec l’entrée en bourse. Selon certaines sources, son action aurait augmenté en passant de 14,5 dollars à presque 47 dollars en 3 semaines juste après son entrée en bourse.

 

 

Quelques difficultés en fin 2019 pour Jumia

Malgré son succès continental, Jumia a connu quelques situations malencontreuses au fil click here de ces derniers mois. Après son épisode positif de flambée des actions en bourse, elle aurait subi bien de troubles.

Premièrement, on peut citer en exemple les cas de fraudes essuyés au Nigéria. Ensuite, on notera une action en justice lancée contre elle devant un tribunal de New York par des investisseurs. En troisième position, on relèvera le cas de la baisse considérable du cours de son action en bourse.

Aussi, tout cela l’a conduit à entrer dans une phase de fonctionnement relativement inquiétante.

D’ailleurs, ces difficultés ont évolué au point où cette entreprise d’e-commerce a suspendu son activité au Cameroun. Dans ce pays, les pertes du groupe s’accumulent alors que les ventes demeurent en hausse.

Pour expliquer cette situation complexe, la direction évoque les difficultés inhérentes au « contexte particulier » du pays.

Tout compte fait, on pourrait se demander s’il ne s’agirait pas d’un géant économique aux pieds d’argile. Cependant, il faut garder espoir, Jumia traverse des difficultés mais reste toujours actif dans plusieurs autres pays africains.

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER