20 novembre 2018 : Journée Mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique

Les africains vont encore se mobiliser le 20 novembre prochain pour célébrer leur engagement dans le domaine industriel. Ainsi, ils vont marquer la Journée Mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique (JIA). Voici une occasion de mettre en lumière les opportunités de développement que représente l’industrialisation.

Décryptage de l’industrialisation en Afrique

De récentes statistiques de la Banque mondiale révèlent que l’Afrique demeure sous le coup de la pauvreté. En effet, selon ces chiffres, la moitié des africains dispose de moins d’un dollar par jour pour vivre. Aussi, sur les 48 pays les moins avancés du monde, 34 se trouveraient en Afrique.

C’est donc évident que même si d’importants efforts sont menés dans d’autres secteurs, l’industrialisation africaine reste peu développée. Et depuis des décennies, le taux d’industrialisation évolue mais reste assez bas. Même des statistiques (ONUDI 2016) révèlent que la part de l’Afrique dans la valeur ajoutée manufacturière mondiale est faible. Elle n’excède pas 2%.

En plus, les entreprises industrielles africaines éprouvent d’importantes difficultés à émerger sur le marché mondial qui est particulièrement concurrentielle.

Enfin, aujourd’hui, même de grandes institutions internationales restent convaincues du rôle moteur de l’industrialisation dans l’élimination de la pauvreté. Et pour apporter une solution à cette préoccupation majeure, de nombreux experts préconisent d’accentuer les efforts d’industrialisation.

A propos de la Journée Mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique(JIA) ?

Selon bien de dirigeants de l’ONUDI, lindustrialisation de l’Afrique est un must. Elle serait une solution idoine pour créer des emplois et éliminer la pauvreté.

Ainsi, depuis 1989, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 20 novembre « Journée de l’industrialisation de l’Afrique.  Cette journée spéciale est célébrée chaque année pour stimuler et promouvoir toute action favorisant le développement industriel.

Par ailleurs, en instaurant cette journée, l’ONU et les pays africains visent bien d’autres objectifs, à savoir :

  • Susciter une prise de conscience au niveau mondial et attirer l’attention des partenaires industriels ;
  • Inciter les pays à s’engager davantage dans le processus industriel ;
  • Faire des plaidoyers auprès des autorités locales et mobiliser l’appui international en faveur du développement industriel de l’Afrique ;
  • Sensibiliser à l’importance de l’industrialisation de l’Afrique et aux défis auxquels le continent est confronté.

En résumé, la Journée mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique est une grande opportunité de développement inclusif et durable.

 

 

La JIA 2018

Comme click here les éditions précédentes, la JIA 2018 rappellera aux africains la nécessité de poursuivre leurs objectifs de développement industriels. La célébration rassemblera des décideurs, la communauté internationale et l’opinion publique autour des grandes questions sur l’industrialisation africaine.

Et le thème international retenu pour cette JIA est :

« Promouvoir les chaines de valeur régionales en Afrique, un moyen pour accélérer la transformation structurelle, l’industrialisation et la production pharmaceutique ».

La JIA 2018 sera également l’occasion de promouvoir la chaîne de transformation et stimuler la production locale de médicaments.

Tout compte fait, la JIA 2018 sera particulièrement célébrée en Afrique et au siège autrichien de l’ONUDI. L’objectif sera alors d’informer, de sensibiliser et d’attirer davantage l’attention de tous les acteurs concernés sur l’importance de l’industrialisation.

 

 

Des activités programmées hors de l’Afrique

A l’instar des éditions précédentes, la Journée Mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique de 2018 sera meublée de diverses activités.

Dans le cadre de cette journée, différentes entités du Système des Nations Unies vont sans doute organiser des événements.

Pour sa part, l’ONUDI marquera la journée avec un évènement qui aura lieu dans son siège à Vienne. Cet évènement impliquera également trois autres entités :

-le Bureau du Secrétaire général des Nations Unies ;

-la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) ;

-la Commission de l’Union africaine (CUA).

 

 

Des activités au programme en Afrique

Chaque pays africain célébrera la JIA à sa façon.

En Ethiopie, le siège de l’Union Africaine abritera la semaine de l’industrialisation du 19 au 23 Novembre 2018. Ce sera l’occasion de renforcer le dialogue sur le programme panafricain d’industrialisation. Egalement, il permettra de booster les ambitions de développement durable.

Au Mali, le Parc des Expositions de Bamako accueillera plusieurs activités du 29 novembre au 2 décembre 2018.

Par ailleurs, dans la plupart des pays africains, la JIA impliquera :

  • Des conférences-débats ;
  • Des ateliers de réflexions entre les acteurs de l’industrie de l’Afrique et leurs partenaires techniques et financiers.

Bref, pour les acteurs africains de l’industrie, la JIA permettra de partager des expériences. Et ce, pour mieux structurer les filières industrielles. En plus ,cela permettra de trouver de meilleures solutions aux problèmes de l’industrie en Afrique.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER