Internet Society et l’Union Africaine préparent un référentiel sur la protection des données personnelles en Afrique

En marge des échanges qui se sont tenus du 29 Avril au 11 Mai 2018, à Dakar, au Sénégal, dans le cadre du Sommet africain de l’internet, l’Internet Society (ISOC)  a  annoncé la préparation d’un référentiel sur la protection des données personnelles en Afrique, en collaboration avec la commission de l’Union africaine. La révélation a été faite  au cours d’une conférence de presse organisée le 08 mai 2018.

Selon Dawit Bekele, le directeur du bureau régional pour l’Afrique d’Internet Society (https://www.internetsociety.org/fr/) le référentiel en question « essaie de donner des lignes directrices pour la protection des données personnelles et d’amener les pays africains à faire le premier pas pour adopter et appliquer la convention de l’Union africaine sur la cybersécurité et la protection des données personnelles ».

click here class="textearticle texte">Pour Robin Wilton, le directeur de la protection de l’identité et de la vie privée à Internet Society, il s’agira de « travailler en synergie pour mettre en application la convention de Malabo dont l’objectif principal est de répondre au besoin apparent d’une législation harmonisée en Afrique sur la cybersécurité et la protection des données personnelles ».

Sur le continent, le nombre de pays qui se sont déjà dotés d’une réglementation relative à la protection des données à caractère personnel est encore très faible. Le Sénégal qui a déjà installé une commission de protection des données personnelles est présenté comme un exemple par l’ISOC. C’est « une preuve de son engagement à faire face aux défis émergents liés à la technologie », a souligné Robin Wilton.

Article de AGENCE ECOFIN publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER