INTERIM : LE RÉSEAU SOCIAL BÉNINOIS QUI ÉLIMINE LES BARRIÈRES DE LANGUES

Un nouveau réseau social baptisé INTERIM fait forte sensation en permettant de supprimer les barrières de langues. Et le concepteur d’INTERIM, un fils du Bénin estime déjà que cette application améliorerait grandement les échanges entre internautes. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous fait découvrir ce joyau des TIC africains.

 

« INTERIM », un réseau social en mode formule 3 en 1

Durant la fin de 2018, le béninois Sem Djeguede s’est brillamment illustré dans l’univers des TIC au bénin. Et cela est arrivé à la suite de l’annonce du réseau social INTERIM.

En effet, Sem Djeguede est le concepteur de INTERIM. A priori, ce réseau social africain apporte une touche particulière à la communication des internautes. Ces derniers peuvent s’envoyer directement des messages sans avoir besoin de traduction et ce, quelles que soit leur nationalité.

Autrement dit, le réseau social de Sem Djeguede met un terme à la barrière de la langue.

Aussi, ce réseau social béninois se positionnerait bien en vecteur d’union des internautes du monde entier. En fait, les échanges sur INTERIM se font indépendamment de la langue de conversation ou du pays de situation.

En outre, ce petit nouveau de la famille des réseaux sociaux se présente sous la forme d’une formule 3 en 1. C’est ce que confirme son concepteur. Selon lui, INTERIM s’assimile à une click here seule application mobile qui regroupe les fonctionnalités de Whatsapp, Google traduction et LinkedIn.

Bref, tous les utilisateurs d’androïd version 4.0 peuvent utiliser INTERIM. Pour cela, il suffit de télécharger l’appli sur Play Store.

 

 

Atouts de ce réseau social africain

Avec ce réseau social qui porte la marque du Bénin, les internautes peuvent jouir de certains avantages exceptionnels.

Ainsi, dans ce lot d’atouts, nous citerons :

Avec INTERIM, chaque internaute peut écrire à un autre sans qu’ils ne soient obligés de parler la même langue. Ainsi, un africain peut envoyer un message en français ou anglais et l’internaute chinois le recevra en Mandarin.

Ce réseau social béninois permet aux internautes de se prononcer sur des centres d’intérêt communs malgré la différence linguistique. En clair, avec INTERIM, un américain peut écrire en anglais et communiquer aisément avec des français ou des chinois.

  • Une plus grande facilité d’échange

Sur Facebook, il n’est pas facile d’entretenir des échanges avec un correspondant qui parle une langue différente de la vôtre. Cependant, INTERIM vous facilite les échanges avec vos contacts étrangers. Sans inquiétude, vous pourrez vous faire des amis qui parlent anglais, portugais ou mandarin.

Enfin, pour ce béninois résident aux États-Unis d’Amérique, INTERIM reste un moyen de rapprocher davantage les citoyens du monde.