INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, UNE PORTE OUVERTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE

Au fil des années, les jeunes africains se démarquent dans l’univers du numérique. Ils proposent de brillantes solutions liées à l’intelligence artificielle. Leur inventivité permet d’améliorer le quotidien des populations et d’attirer l’attention des géants mondiaux du web sur le continent noir. L’intelligence artificielle constitut ainsi une lueur d’espoir qui nait pour l’Afrique de demain.

Intelligence Artificielle : Des talents africains attirent les géants du numériques

 

Les jeunes africains acteurs de la transformation numérique attirent de plus en plus les regards des géants mondiaux du secteur.

Particulièrement ingénieux et créatifs, de plus en plus de talents du continent noire se démarquent avec de belles solutions technologiques. Et ce, dans le numérique en général mais avec un ton plus poussé dans le domaine de l’intelligence artificielle. Ils créent des applications et des outils toutes plus novatrices les unes que les autres.

Dans ce lot de génies figurent des jeunes comme  Patrick Mveng (logiciel Viki),  William Elong (Cyclop)Sam Kodo (Virtual Teacher)

Pour les géants du numériques comme Facebook et Google, l’Afrique pourrait vite devenir un véritable vivrier de talents.

Plus d’opportunités de formations en Intelligence Artificielle

L’engouement des jeunes africains pour le numérique en général et l’IA en particulier ne laisse pas les géants du numérique indifférents. Ainsi, Google et Facebook s’intéressent à la promotion de ces talents à travers la création d’opportunités de formations.

Ainsi, en Mai click here 2018, Facebook inaugurait au Nigéria son tout premier centre technologique en Afrique. Il s’agit d’un cadre permettant de former des as de l’IA. Cette initiative vise à offrir des moyens de parfaire les compétences en technologie de pointe. Une façon de stimuler les talents africains sur des travaux liés à l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, l’internet des Objets…)

Aussi, en juin 2018, Google a lancé son projet de construction d’un centre de recherche en intelligence artificielle au Ghana. Pour ce géant d’internet, c’est une manière de créer un contexte d’encadrement de talents pour l’intelligence artificielle. Et ce, dans le but de favoriser l’éclosion de brillantes solutions orientées IA.

Enfin, ces deux géants du web, ont lancé un Master en Intelligence Artificielle (IA) en Afrique.  L’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) de Kigali (Rwanda) a été choisi pour accueillir les étudiants en IA qui opteront pour ce Master. Le sénégalais Moustapha Cissé, Responsable du Google AI Research Center au Ghana est à la tête de cette initiative.

Cet engagement des géants du web justifie le fort potentiel que représente la créativité africaine pour le développement de l’IA.

Finalement, plus les africains profiteront des formations en IA, plus l’Afrique se développera avec une amélioration du quotidien des populations.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER