Google au Ghana : 1er centre de recherche ouest-africain sur l’intelligence artificielle (IA)

Intelligence artificielle : Son développement en Afrique passe par l’implémentation de ses racines au Ghana. Après la France, c’est au Ghana que Google compte ouvrir un nouveau centre de recherche dédié à l’intelligence artificielle. Accra va ainsi devenir un pôle dans le domaine du machine learning en Afrique.

 

Avant 2019, l’Intelligence artificielle au Ghana grâce à Google

 

Pour Google, l’intelligence artificielle ne connais pas de frontière et il faut renforcer les investissements en Afrique. Ce géant du numérique a donc implanté un centre de recherche sur plusieurs continents. On trouve donc un centre de recherche IA de Google en Asie (Chine), Europe (France) et Amérique (Etats Unis). Il faut noter que Google est également implanté au Canada, en Israël, au Royaume-Uni, au Japon et en Suisse. Bientôt, l’Afrique pourra se compter parmi les continents qui ont bénéficier d’un centre de ce genre.

En effet, le géant américain programme d’ouvrir à Accra (Ghana), un laboratoire qui travaillera sur l’IA. L’ouverture dudit centre serait effective d’ici la fin de l’année.

 

Intelligence Artificielle : Une opportunité en or pour les africains touchant au « machine learning ».

 

La jeunesse ghanéenne peut s’estimer heureuse d’avoir à proximité un laboratoire Google dédié à l’IA (Intelligence Artificielle). L’ouverture de ce centre de recherche aura sans doute plusieurs effets bénéfiques pour les jeunes. Ils pourront y travailler en tant que chercheurs ou ingénieurs en apprentissage automatique.

Il demeure évident que le Ghana ne sera pas seul à jouir de cet avantage. Avant tout, ce click here centre de recherche devra rester ouvert à tous les meilleurs ingénieurs africains travaillant sur l’IA (Intelligence Artificielle). Ce centre regroupera probablement la crème des chercheurs africains du machine learning.

Pour diriger ce centre Google au Ghana, Sundar Pichai a décidé d’offrir l’opportunité à un africain. Il s’agit de Moustapha Cissé . Il sera le premier responsable du premier Google AI Research Center d’Afrique.

 

De belles perspectives pour le développement de l’IA (Intelligence Artificielle) en Afrique

 

En ouvrant ce centre au Ghana, Google ambitionne mettre l’accent sur le développement de l’IA (Intelligence Artificielle) dans toute l’Afrique. Aussi, prévoit-il de collaborer avec les universités et les centres de recherche locaux. Ce géant du numérique compte également travailler avec les décideurs politiques africains sur les utilisations potentielles de l’IA (Intelligence Artificielle). Selon Google, il faudra surtout développer des solutions de l’IA (Intelligence Artificielle) applicables à la santé, l’éducation et l’agriculture.

Par ailleurs, le développement de l’Afrique technologique va vite se ressentir. En effet, Google n’est pas le seul à installer un centre de recherche sur le continent noire. Le mois dernier, Facebook inaugurait son tout premier centre technologique d’Afrique, basé à Lagos au Nigeria. Avant lui, Microsoft a inauguré à Nairobi (Kenya), son premier centre africain de tests logiciels et d’assurance qualité. C’est clair qu’à cette allure, l’Afrique peut espérer de beaux jours dans le domaine technologique.

Article publié par CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER