INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA) ET SECTEUR AGROALIMENTAIRE

En 2019, l’intelligence artificielle gagnera plus d’importance dans bien de secteur y compris l’agroalimentaire. Bon nombre de structures et d’institutions du secteur se servent de cette technologie de diverse manière. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne une vue panoramique de quelques cas illustratifs.

Intelligence artificielle (IA) et agriculture de précision

Aujourd’hui, à l’ère du numérique, les technologies s’imposent dans l’agriculture. Et on parle plus souvent d’agriculture de précision.

A priori, il s’agit d’une agriculture moderne qui implique de nombreux outils technologiques comme ordinateurs, caméras, capteurs ou drones. Ainsi, le recours à la vision artificielle, la reconnaissance vocale et à l’analyse des données massives se fait croissant.

Par ailleurs, des pays comme la Chine et la Corée du sud s’illustrent bien dans cette tendance. En effet, les éleveurs chinois utilisent la reconnaissance vocale pour lutter contre la mortalité des porcelets écrasés par leur mère. Et chez les coréens, ce sont les poulaillers qui ont accueilli l’IA.

En outre, depuis novembre 2018, les agriculteurs ont un compagnon numérique baptisé « Fernand ». Cet assistant informatique basé sur la reconnaissance vocale et l’intelligence artificielle faciliterait considérablement la vie des agriculteurs.

Enfin, en Normandie et dans d’autres régions de la France, des éleveurs font intensément recours au numérique. Ils utilisent des formules de Pilot‘Élevage.

Intelligence artificielle (IA) et sécurité alimentaire

En matière de sécurité alimentaire, une start-up française connue sous le nom de Science Protect mise déjà sur l’intelligence artificielle.

En fait, cette IA compile, analyse et classifie toutes les études scientifiques. Et cela devrait aider les industriels à faire le point sur leurs recettes. Aussi, il faut préciser que pour le moment, Intermarché est le premier et le seul client de la jeune pousse.

Par ailleurs, bien manger relève également de la sécurité alimentaire. Et certaines applications basées sur click here l’intelligence artificielle permettent de se satisfaire dans ce sens. C’est le cas de Foodvisor qui fonctionne avec l’appareil photo présent sur votre smartphone.

En effet, il suffit d’une image pour que l’appli identifie les aliments présents dans une assiette. Ensuite, il pourra estimer la quantité et l’apport nutritionnel de chaque portion d’aliments de votre repas. Donc, c’est clair que Foodvisor constitue un moyen simple pour suivre son alimentation avec l’IA.

Pour finir, l’intelligence artificielle aide également à limiter le gaspillage alimentaire. Et dans ce sens, l’application RecipeTank demeure un exemple particulièrement illustratif. Cette appli représente une sorte d’assistant personnel utile à la cuisine et pour suivre une alimentation équilibrée.

Autres cas d’utilisation de l’IA dans l’agroalimentaire

Outre la sécurité alimentaire et l’agriculture de précision, l’intelligence artificielle intervient dans bien d’autres cas. Voyons ensemble quelques exemples.

Dans un premier temps, on pourra citer Bargaineo. Il s’agit d’une start-up qui a introduit un algorithme d’intelligence artificielle (IA) sur une plateforme d’offres promotionnelles.

En second lieu, l’intelligence artificielle devrait améliorer la productivité, la flexibilité et la fiabilité des processus. Et par conséquent, cela change vraiment le visage des industries agroalimentaires. Aussi, la récente collaboration de McCormick & Company et IBM reste un bel exemple. Le géant de l’agroalimentaire bénéficiera de l’IA d’IBM. Et ce, en vue de mettre au point des nouveaux produits en accélérant la vitesse d’innovation dans les arômes.

Par ailleurs, l’intelligence artificielle pourrait constituer un atout important dans les choix alimentaires. Ainsi, elle permettra d’offrir aux consommateurs des recettes dûment concocter pour combler des carences nutritionnelles.

Finalement, l’intelligence artificielle va sans doute remarquablement impacter le secteur agroalimentaire. Et avec l’IA, les industries agroalimentaires vont probablement devenir plus intelligentes, plus connectées et plus performantes.