IMPRESSION 3D : LE NIGERIA RÉALISE UNE AVANCÉE EN FAVEUR DES PERSONNES AMPUTÉES

En technologie, le Nigéria continue de fournir des efforts. Et l’impression 3D connait une évolution considérable. Aujourd’hui, des nigérians peuvent obtenir des prothèses en imprimés 3D conçues au niveau local. Comment cela est ce possible ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques précisions.

 

 

Evolution de la technologie impression 3D

Au Nigéria, le centre d’innovation baptisé “Northeast Humanitarian and Human Hub and Innovation Hub” redonne le bonheur aux personnes amputées.

En effet, créé en 2018 par le gouvernement nigérian, ce hub développe des membres imprimés en 3D. Et cela va prioritairement en faveur des personnes amputées lors d’attaques de gangs criminels ou de groupes djihadistes du Nigéria.

Le jeune Muhammed Jafar, 25 ans compte parmi ceux qui peuvent vraiment se réjouir de cette évolution du Nigéria. En fait, il avait perdu sa main gauche lors d’une violente attaque en protégeant son quartier. Aujourd’hui, il dispose d’un nouveau bras prothétique imprimé en 3D.

Enfin, il convient de click here préciser que ce hub fait évoluer la technologie d’impression 3D. Mieux encore, cela contribue au mieux-être des nigérians car ces prothèses résolvent un sérieux problème social.

 

Véritable atout économique

Au Nigéria, plus particulièrement dans le nord-est du pays, les personnes amputées peuvent dorénavant avoir des prothèses à impression 3D. En plus, ils peuvent l’avoir à un prix relativement abordable.

A priori, l’imprimante 3D réduirait considérablement les coûts de production par rapport aux prothèses conventionnelles.  Aussi, d’aucuns estiment que ces prothèses nigérianes offriraient également des fonctionnalités avancées. Donc, ce hub proposerait des prothèses de qualité à un prix revu.

Par ailleurs, prothèses imprimées représentent aussi un atout économique en considérant qu’elles rendent possible la contribution économique des personnes amputées. Ainsi, grâce à sa prothèse d’impression 3D, Jafar arrive à gagner sa vie comme tailleur.

Tout compte fait, on retiendra qu’avec la technologie d’impression 3D, même les personnes amputées du Nigéria représentent un potentiel économique.