HARMATTAN ET MALADIES : CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR LIMITER LES DÉGÂTS

L’harmattan a la réputation d’être un vent sec et poussiéreux. Seulement, cet alizé continental ne se contente pas seulement de salir nos meubles et nos vêtements. Il arrive que l’harmattan porte également atteinte à notre santé. La rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS révèle les dégâts sanitaires occasionnés par ce vent. En plus, trouvez plus bas, quelques astuces ou solutions pour limiter son incidence négative.

 

Les troubles de santé associés à l’Harmattan…

Selon les hommes en blouse, l’harmattan peut s’avérer dangereux en raison des risques qu’il représente pour la santé.

En effet, ce vent provoquerait plusieurs pathologies comme la grippe, le rhume et bien d’autres infections pulmonaires.

Aussi, le vent d’hivers ouest africain aurait tendance à faciliter la prolifération de certaines bactéries comme : Le bacille de Koch et les méningocoques.

Bref, ce vent qui souffle sur le Togo entre fin décembre et janvier demeure relativement dangereuse.

 

Quelques idées essentielles contre les coups durs de l’harmattan

En période d’harmattan, même les grands costauds se replient. En effet, les tas de muscles n’empêche pas d’attraper froid. click here Et beaucoup de graisse n’évite pas à la peau de s’assécher.

Alors, pour bien traverser la période de l’harmattan, il faut absolument prendre des mesures spécifiques. Les principales mesures sont :

  • Se mettre au chaud en portant des vêtements lourds comme en hiver ;
  • Utiliser des pommades comme le beurre de Karité pour lutter contre l’assèchement de la peau ;
  • Pour les conducteurs, il faudra porter des cache-nez en vue de protéger les voies respiratoires ;
  • Pour tous, surtout les conducteurs, le port des lunettes permettra d’éviter la poussière dans les yeux ;
  • En conduisant, il vaudrait mieux aller lentement pour limiter ou éviter les accidents de circulation à cause de la faible visibilité.

Par ailleurs, les parents avertis devront faire vacciner les enfants contre la méningite et la grippe. Aussi, ceux qui aiment l’idée de s’apprêter avec des armes anti-harmattan vont sans doute faire des approvisionnements. On retrouvera chez eux : brillant, baume, crème ou pommade.

Enfin, vous voilà bien informé pour mieux vous protéger contre les maux qui viennent avec l’harmattan. ‘A bon entendeur, salut !’