GHANA : BLUETOWN S’ACCORDE AVEC MICROSOFT POUR FOURNIR LE WI-FI

Au Ghana, le Wi-Fi devient accessible à de plus en plus de personnes. Et Microsoft y est pour quelque chose. Ce géant poursuit ainsi son projet « Airband Initative » et se fait aider par BLUETOWN.

Le Wi-Fi accessible à des populations de l’Est du Ghana

Des populations du Ghana longtemps restées sans connexion internet vont bénéficier du Wi-Fi.

Cela découle d’un accord de partenariat signé par BLUETOWN avec Microsoft. Ledit accord a pour but de desservir le Wi-Fi dans les zones enclavées de l’Est du pays.

A cet effet, près de 800 000 résidents ghanéens jouiront de la fourniture de l’internet sans fil.

Pour sa part, Shelley McKinley, directrice de la technologie et de la responsabilité d’entreprise (Microsoft) justifie ce projet. Selon elle, l’accès à Internet est aussi essentiel que l’électricité. Cependant, près de la moitié de la population mondiale n’est pas encore connectée. Et en tant que société technologique mondiale, Microsoft a la responsabilité d’aider à combler cet écart.

En outre, Nick Pallesen, directeur commercial de BLUETOWN s’est également prononcé sur les retombées click here à espérer de ce projet. Il pense que cela améliorera la situation de l’accès Internet dans les régions mal desservies en services télécoms au Ghana.

Bref, l’essentiel à retenir est qu’au Ghana, le fossé du haut débit rural tend à être comblé.

 

Le projet « Airband Initative » et les intentions de Microsoft

Pour la société américaine Microsoft, le fait d’œuvrer pour l’accès à internet au Ghana a un sens particulier.

En fait, cette action est menée dans le cadre du « Airband Tentative » de ce géant technologique. A priori, il s’agit d’offrir le haut débit à des résidents ruraux qui en ont besoin.

Aussi, il faut préciser que le projet « Airband Initative » serait également en cours dans certaines zones des États-Unis.

Par ailleurs, au Ghana comme au pays de l’Oncle Sam, ce projet vise un objectif similaire.

Ainsi, Microsoft met en avant l’usage du spectre de télévision libre pour connecter des populations à internet.

Enfin, cette connexion se fera à très faibles coûts et permettra aux populations d’accéder à divers services numériques.