FACEBOOK: HALTE AUX SOLLICITATIONS SEXUELLES

Les utilisateurs de Facebook vont devoir faire plus attention à ce qu’ils publient. Le réseau social de Mark Zuckerberg lance une interdiction contre toute forme de sollicitations sexuelles.

L’interdiction…

Facebook a toujours tenu une position ferme contre la pornographie. A présent, il durcit le ton contre les sollicitations sexuelles.

En effet, ce géant des réseaux sociaux aurait procédé à une mise à jour des standards de sa communauté.

Désormais, les règles sont strictes à propos des contenus qui facilitent, encouragent ou coordonnent les rencontres sexuelles entre adultes.

Par ailleurs, Facebook étend cette interdiction à « Instagram » qui lui appartient depuis 2012. Ainsi, exposer ouvertement ses fantasmes ou partager des posts liés à la prostitution est interdit sur Facebook et Instagram.

En résumé, certaines expressions ne devront plus apparaitre dans les échanges sur Facebook. Et les internautes peuvent donc signaler toute sollicitation à caractère sexuelle apparue dans leurs conversations privées sur Messenger.

Les précisions

Dorénavant, les utilisateurs de Facebook click here vont devoir éviter toute sorte de déclarations implicites tirant sur le sexe.

Dans ce lot de contenus à caractère sexuel faisant objet d’interdiction, il y a des :

  • Expressions comme : « à la recherche d’un bon moment ce soir » ;
  • Propos alignant des mots de l’argot sexuel ou simplement vulgaires ;
  • Affirmations qui explicitent toute sorte d’acte afférente contexte sexuel ;
  • Œuvres d’art (dessins, images numériques ou photos) représentant une activité sexuelle explicite ;
  • Activités sexuelles filmées, des activités pornographiques, des danses érotiques ou des massages ;
  • Zones du corps couramment érogène comme les seins, l’entrejambe, les fesses, l’état de l’hygiène génitale ou des fesses.

 

Néanmoins, Facebook autorise les précisions relatives à une orientation sexuelle. C’est-à-dire qu’un utilisateur peut affirmer être « gay » ou « lesbienne ».

Enfin, cette nouvelle interdiction va renforcer la lutte contre le harcèlement en ligne et la promotion d’activités obscènes.

Article publié par C.A.F.E INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS INTERNET AU TOGO

C.A.F.E INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER