eSIM : CARTE SIM VIRTUELLE

Partout dans le monde, les téléphones fonctionnent avec des carte SIM. Cependant, la tendance a beaucoup changé et cela continue avec l’arrivée de l’eSIM. De quoi s’agit-il exactement ? En quoi cela représenterait-il un avantage ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous fait le point.

De la carte SIM à l’eSim

Au début de l’histoire de la téléphonie, les utilisateurs devaient se servir de carte SIM. Ensuite, dans le souci de réussir des économies de place dans les smartphones, les fabricants ont songé au mini Sim.

Aussi, en quelques années, cette quête de faire plus petit à pousser les concepteurs plus loin. Finalement, ils ont obtenu des Nano Sim en passant par les micro Sim.

Bref, toujours motivé à aller vers le plus petit format possible, des concepteurs présentent désormais une carte virtuelle baptisée eSIM.

Mieux connaitre l’eSim

Par eSim, il faut entendre Embedded SIM ou simplement Sim intégrée. A priori, il s’agirait d’une nouvelle technologie de carte Sim embarquée.

Autrement dit, les fabricants de smartphones l’intègrent directement à l’appareil lors de l’assemblage. Seulement, à ce jour, peu de smartphones demeurent compatibles à cette technologie.
Dans ce lot, on citera :

  • Pour Apple, iPhone Xs, iPhone Xs Max et iPhone Xr ;
  • Pour Google, Google Pixel 3, Pixel 3XL et Pixel 3A ;
  • Pour Nuu Mobile, click here Nuu Mobile X5.

Donc, il faut préciser que cette technologie n’a pas encore gagner le cœur de la majorité des fabricants.

Des avantages de la carte Sim virtuelle    

Selon des connaisseurs, l’eSim aurait des applications dédiées mais confèrerait davantage d’utilité.

En effet, grâce à cette Sim virtuelle, vos objets intelligents pourraient se connecter à internet même en l’absence de réseau Wi-Fi. Ainsi, il existe déjà certaines montres connectées qui ont intégré la technologie eSim. On citera en exemple les Samsung Gear à partir de la génération S2.

Aussi, les détenteurs de ce type de montre connecté peuvent passer des communications téléphoniques sans nécessairement prendre leur smartphone.

Par ailleurs, en terme de mobilité, l’eSim reste un must. En fait, l’utilisateur peut alors changer de smartphone, d’opérateur ou même de pays sans avoir à changer de carte SIM. Et surtout, cela permet au voyageur de rester facilement connecté même à l’étranger.

Enfin, notons que même si la France n’a pas encore dûment adopté cette technologie, cela ne va probablement pas tarder. D’une manière ou d’une autre, cette technologie est appelée à s’imposer. Aux Etats Unis et dans d’autres pays, l’eSim fait déjà parti des habitudes. A quand le tour de l’Afrique ?