ENFANTS ET DANGERS LIES AUX EXPOSITIONS NUMÉRIQUES : DES AVIS CONTROVERSES

Les enfants sont de plus en plus enclins à passer du temps sur les écrans. Aussi, depuis longtemps, bien d’analyses ont révélé que cela affecte leur bien-être. Cependant, une récente étude apporte le contraire de cette idée. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous délivre des informations sur les deux thèses.

L’exposition numérique, un grand danger pour le bien être

A ce jour de nombreux parents s’inquiètent en constatant le temps que passent leurs enfants devant un écran. Et cela reste légitime.

En effet, plusieurs études ont révélé que de graves dangers guettent les personnes qui s’exposent aux écrans pendant longtemps.

A priori, chez les adolescents, les conséquences d’une longue exposition sont essentiellement alarmantes. Généralement, ils deviennent sujettes à des cas d’anxiété, de dépression et autre genre de trouble. Aussi, l’addiction aux écrans entrainerait la baisse de lecture, le manque d’exercices physiques et l’exposition aux vices du Net.

En plus, certains défenseurs du bien-être infantile vont jusqu’à assimiler l’addiction des écrans à celle de la cocaïne.

En outre, certains pays comme la France ont même fait une proposition de loi à cet effet. Naturellement, celle-ci visait à lutter contre l’exposition précoce des enfants aux écrans. Aussi, pour lutter contre l’addiction aux écrans, le gouvernement français avait également plancher sur une interdiction des smartphones à l’école.

Bref, tant d’études scientifiques auraient contribué à tirer la sonnette d’alarme chez les parents. Et conséquence ? Aujourd’hui, les parents prennent des mesures idoines pour limiter le temps que leurs enfants passent devant les écrans.

L’exposition numérique, sans graves dégâts pour les enfants

Des chercheurs de click here href="https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwi7ktaP8IbgAhXLg-AKHU_DBucQFjAAegQICBAB&url=https%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FUniversit%25C3%25A9_d%2527Oxford&usg=AOvVaw3hRs-JqTIcyY3YF4yEuKmJ">l’université d’Oxford vont surprendre bon nombre d’éducateurs farouchement opposés à l’exposition prolongée des enfants aux écrans. Ces derniers ont décelé un problème de rigueur d’analyse dans les études précédentes.

En fait, après une étude particulièrement rigoureuse, ces chercheurs remettent en cause tout ce qui est connus jusque-là. Tout simplement, ils soutiennent que l’exposition à l’écran n’a aucun effet sur le bien-être des enfants. Ainsi, selon eux, l’utilisation des technologies numériques par les enfants ne représenterait pas de graves dangers.

Par ailleurs, il faut noter que ces thèses sont le fruit d’une étude publiée cette semaine dans Nature Human Behavior.

Aussi, selon ces chercheurs, l’impact de l’utilisation des écrans sur le bien-être social et psychologique des enfants semblerait exagéré. Et pour aboutir à cette conclusion, ils ont dû pousser loin les recherches. Ils ont examiné de manière rigoureuse les preuves corrélationnelles des effets de l’exposition numérique sur les adolescents.

Au terme de cette étude, l’auteur principal de l’étude, Andrew Przybylsk et ses collaborateurs ont tiré une belle conclusion. Ils soulignent que l’effet de l’exposition numérique sur le bien-être chez les adolescents est négatif, mais demeure faible. Selon leurs calculs, l’utilisation de la technologie expliquerait au plus 0,4 % la variation du bien-être.

Enfin, pour certains parents, voici l’occasion de pousser un ouf de soulagement. Seulement, il faudra faire attention. Certes, les écrans n’impactent pas gravement la santé mentale des enfants. Toutefois, cela n’empêche pas d’éventuels cas d’addiction aux écrans. Donc, il reste toujours important de contrôler l’usage des technologies numériques chez les enfants.