EMPLOI VIA RÉSEAUX SOCIAUX : ENTRE OPPORTUNITÉ ET CRÉDIBILITÉ

Pour bon nombre d’internautes, l’emploi via réseaux sociaux demeurent un bon canal pour s’offrir un job. Cependant, pour les recruteurs, la tendance ne suscite pas autant d’engouement que chez les internautes. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne plus de détails sur le sujet.

 

L’opportunité d’emploi via réseaux sociaux

A l’ère du digital, les réseaux sociaux restent un canal très utilisé par les internautes pour trouver des emplois.

Ainsi, cela constitue potentiellement une belle opportunité pour les chômeurs. En fait, il existe de nombreux réseaux sociaux professionnels qui s’utilisent facilement en levier pour la recherche d’emploi.

Aussi, pour s’adapter au nouveau marché numérique de l’emploi, bien d’annonceurs font recours aux réseaux sociaux. Dès lors, la quête d’emploi devient une réelle opportunité à saisir. Autrement dit, cela augmente la possibilité de découvrir de nouvelles offres d’emploi.

Au final, LinkedIn, Twitter, Facebook ou Viadeo restent de bons canaux pour trouver de l’emploi via réseaux sociaux. Ils permettent d’augmenter la visibilité des candidats et de développer des contacts professionnels.

 

 

La marginalisation des réseaux sociaux comme canal de recrutement

Au fil des années, certains click here recruteurs accordent de moins en moins de crédibilité aux réseaux sociaux. Et cela affecte considérablement le nombre d’internautes intéressés par la recherche d’emploi via réseaux sociaux. Une étude réalisée en France pour le compte de Linkedin le démontre.

En effet, ladite étude révèle que seuls 14% des internautes français considèrent ce canal comme un accélérateur de carrière. De plus, il arrive que les internautes rencontrent d’éventuels freins dans le processus.

Comme freins, on pourra citer en exemple :

En outre, il faut reconnaitre que les réseaux sociaux offre la possibilité de repérer et détecter de potentiels candidatures à l’emploi. Seulement, dans ce cas, les recruteurs recherchent les meilleurs profils et ne choisissent que les plus atypiques.

Tout compte fait, on réalise que même si l’emploi via réseaux sociaux demeure une belle option, cela ne constitue pas un espoir favorable à tous les chercheurs d’emploi.