ECRANS ET EDUCATION DES ENFANTS : DES PIONNIERS DE LA TECH MONTRENT LA VOIE…

Bon nombre de parents se plaisent à donner à leurs enfants, un accès facile aux écrans et à l’internet. Seulement, ces géniteurs qui se croient gentilles n’ont pas souvent conscience de l’impact des écrans sur la vie infantile ou juvénile. A contrario, certaines illustres personnalités de la Tech font des efforts pour donner le bon exemple. Découvrez quelques-uns d’entre eux avec la rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS.

 

Bill Gates, un temps fixé pour donner aux enfants le droit au téléphone

Le cofondateur de Microsoft ne préconise pas la grande liberté aux enfants avec les écrans. En fait, pour les siens, il a pris une décision ferme ‘’pas de téléphone portable avant l’âge de 14 ans’’. En outre, même après avoir acquis le droit au téléphone, les enfants de ce pionnier technologique n’ont pu jouir que d’une utilisation limitée. En clair, Bill Gate lui-même a imposé un couvre-feux numériques dans sa maison.

 

DG de Google, belle limitation du temps devant la télévision

Pour la famille de Sundar Pichai, le DG de Google, la télévision reste un atout à consommer avec modération. En effet, ce patron de la Tech a souvent limité le temps d’écran collectif de click here sa famille. En clair, dans sa maison, la télévision reste difficile d’accès.

 

Steve Jobs et la priorité aux conversations en tête-à-tête

Le défunt PDG d’Apple accordait beaucoup de valeur aux conversations de fond avec ses enfants lors du dîner. Ainsi, en son temps, les diners familiaux se faisaient sans aucun appareil numérique (téléphone, iPad ou ordinateur).

D’autres pionniers de la Tech montrent aussi la voie

Dans le monde de la Tech, plusieurs autres patrons aspirent à limiter les écrans et l’internet pour les enfants. Dans ce lot, on peut citer en exemple :

Au final, tout le monde réalise l’importance de surveiller davantage l’exposition des enfants à la tech ou aux écrans. Seulement, avec un monde de plus en plus dépendant de la technologie, on doit déjà s’attendre à de multiples difficultés.