ECOLE 241 : UN MOTEUR DU DÉVELOPPEMENT NUMÉRIQUE AU GABON

Les jeunes gabonais intéressés par des métiers du numérique ont désormais trouvé satisfaction. Une université spécialisée baptisée Ecole 241 a ouvert ses portes et compte former bon nombre de passionnés.

Ecole 241, une université pour se former au développement web et autre…

Le Gabon dispose désormais d’une université pour former les jeunes gabonais en développement web et au métier de référent digital. Il s’agit de l’Ecole 241.

Et si les gabonais peuvent aujourd’hui profiter des offres de cette université, ils le doivent à la collaboration de plusieurs structures.

En effet, cette université numérique demeure une initiative de l’incubateur Ogooué Labs et son partenaire Simplon. Cependant, pour réaliser dûment ce projet, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’ambassade de France au Gabon ont dû contribué de manière très significative.

Aussi, ladite école a donc reçu la première vague d’étudiants qui bénéficient déjà d’une formation de 7 mois. Cette toute première promotion bouclera son cycle de formation en juin prochain. Et pour la seconde vague, les inscriptions s’étaleront du 1er juillet au 15 août 2019.

Enfin, selon click here Sylvère Boussamba, le patron d’Ogooué Labs, l’Ecole 241 ouvre les portes à nouvelle ère du numérique au Gabon. Cela permettra de former une nouvelle génération de développeurs et d’élites dans le domaine du numérique.

 

 

Une large accessibilité et des avantages

En ouvrant ses portes, l’Ecole 241 ambitionnait d’offrir gratuitement aux jeunes du Gabon, une formation longue de 7 mois. Et ladite formation axée sur le numérique devrait permettre de devenir soit développeur web et application, soit référent digital.

Aussi, cette université propose des formations inspirées de méthodes d’enseignement qui s’apparente à celles des plus grandes écoles du numérique.

Donc, ladite formation offrirait de multiples débouchés aux apprenants. A terme, cela fera que de nombreux jeunes gabonais pourront se faire former localement dans les nouveaux métiers du numérique.

Ainsi, le Gabon peut espérer augmenter considérablement son lot national de développeur web et référent digital.

Au final, l’Ecole 241 représenterait un gros atout pour le développement du pays. Et cela se justifie par le fait qu’elle soit assimilée au « nouveau vivier du numérique » au Gabon.