E-COMMERCE AFRICAIN : DE BONNE NOUVELLES EN DÉBUT 2019

Aujourd’hui, l’Afrique reste résolument connectée et évolue considérablement en matière de commerce électronique. Et pour le début de 2019, l’e-commerce africain se démarque davantage. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous fait un inventaire des grandes actions entreprises dans le domaine.

M-PESA s’allie à Alibaba Group

Au Kenya, le commerce électronique se développe de façon exceptionnelle. Et l’idée se renforce avec l’intégration du service de paiement mobile de Safaricom (M-PESA) sur la plateforme AliExpress d’Alibaba Group.

En fait, cela permettrait aux utilisateurs de payer directement par M-PESA sur la plateforme mondiale d’e-commerce, AliExpress.

Aussi, il demeure évident que ce partenariat entre Alibaba et Safaricom pourrait porter de très bons fruits. Et ce, justement parce qu’il s’agit d’un accord stratégique qui pourrait booster l’e-commerce africain.

Au final, cela renforcerait les liens commerciaux Chine-Kenya et resterait le gage d’une opportunité d’expansion internationale à retombées financières considérables.

 

 

Des achats sur Amazon via Western Union

Aujourd’hui, des africains peuvent payer leurs achats sur Amazon.com en espèces. Et cela reste possible chez Western Union.

En effet, Amazon dispose désormais d’un relais à travers le réseau Western Union Afrique. Autrement dit, il suffit d’aller vers un agent Western Union local pour payer en espèce le produit acheter sur Amazon.

Aussi, en pratique, cette possibilité reste facile à exploiter. Il suffit de choisir l’option de paiement ‘’Amazon PayCode’’ lors du paiement sur Amazon.com. Ensuite, il faudra se rendre dans click here une agence Western Union avec votre PayCode et une pièce d’identité. Normalement, vos articles vous parviendront dans un délai relativement court.

En outre, ce moyen de règlement des achats sur Amazon pourrait vraiment séduire bien d’utilisateurs. Il se présente comme un moyen à la fois pratique et fiable. En plus, cela n’engage pas de frais supplémentaires.

Enfin, c’est clair qu’avec cette opportunité, Western Union et Amazon collaborent pour faciliter l’e-commerce africain.

 

 

Jumia, une place au Wall Street

Dans l’histoire de l’e-commerce africain, Jumia se positionne comme une référence panafricaine. Il s’agit de l’un des meilleurs sites pour commander sur internet dans plusieurs pays d’Afrique. Et ce site ne cesse d’avoir du succès.

Aussi, considérée comme la licorne du e-commerce africain, ce site veut faire son entrée à Wall Street. Déjà, les premières étapes de ce projet sont franchis.

Par ailleurs, il faut reconnaitre que Jumia représente un gros potentiel de développement et sa présence impacte favorablement l’e-commerce africain.

En outre, Jumia compterais plus de 4 millions de consommateurs actifs sur sa plate-forme à la fin de 2018. Donc, en intégrant la plus grande des bourses mondiales, il y a des chances qu’il dope davantage l’e-commerce africain.

Tout compte fait, les sites d’e-commerce africains vont sans doute continuer de se développer et le nombre d’utilisateurs ira croissant. Et l’année 2019 pourrait apporter bien de belles choses aux internautes africains.