LES DRONES-LIVREURS : UN COMMERCE EN CROISSANCE CHEZ GOOGLE

La technologie reste un atout qui s’impose dans tous les domaines y compris celui de la livraison à domicile. Et cela pousse bien d’acteurs technologiques à travailler sur des drones-livreurs. Dans ce lot, aux États Unis, Wing de Google pourrait s’aligner en tête de liste.

Plusieurs acteurs sur le projet

Depuis quelques années, l’idée d’avoir des drones-livreurs a émergé dans les intentions de plusieurs géants du secteur technologique. Et cela a naturellement occasionné de nombreux tests organisés avec des drones pensés pour les livraisons de courte distance.

Ainsi, des acteurs technologiques comme UPS ou Amazon ont travaillé sur des services de livraison par drones-livreurs. Aussi, bien d’autres leur ont emboité le pas. On pourra citer en exemple Google, Airbus, la firme Matternet et quelques startups à travers le monde.

Cependant, ils n’auront pas tous une certification pour pouvoir exercer dans la livraison par drones.

Bref, pour l’heure, Google pourrait bien tirer son épingle du jeu.

Vers un début commercial avec Wing de Google aux États Unis

Bientôt, aux Etats Unis, des habitants pourront se faire livrer via drones-livreurs. Et tout se passera comme dans le cas d’une compagnie aérienne.

En effet, Wing, click here filiale de Google vient d’obtenir sa licence de la FAA pour démarrer ce service en vraie grandeur. Il s’agit là du premier service de livraison par drones autorisé aux Etats-Unis.

Avec cette licence du régulateur aérien américain, Wing devient le 1er Opérateur doté d’une certification en tant que compagnie de livraison par drones.

En outre, il faut préciser que Wing offrira ce service dans l’état de Virginie. Donc, à priori, les habitants de Blacksburg et Christianburg pourront expérimenter des livraisons rapides des commerces aux particuliers. Autrement dit, sur commande, des drones leur apportera en quelques minutes, des médicaments, du café et même des pâtisseries.

Par ailleurs, on retiendra que pour Wing, l’expérience des livraisons de colis n’a rien de nouveau. Depuis 2014, en Australie, la société réussissait déjà des livraisons de colis par drones-livreurs. Au total, elle cumule environ 70 000 vols tests et plus de 3 000 livraisons à domicile. Et tout cela aurait certainement joué en sa faveur dans cette décision du régulateur américain.

Enfin, il demeure évident que pour Google, voici une nouvelle ère commerciale qui s’ouvre : celle de la livraison par drones-livreurs.