DRONE-ARAIGNÉE : LA CHINE PREND DE L’AVANCE DANS LE SECTEUR DES DRONES

Le domaine de conception des drones ne cesse d’évoluer et la Chine semble bien lancée pour dominer le secteur. En effet, le gouvernement chinois vient d’inventer un drone dont les fonctionnalités se rapprochent exceptionnellement des méthodes d’une araignée. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre toutes les informations essentielles concernant ce drone-araignée.

 

Drone-araignée, un projet du gouvernement chinois

En Chine, nul ne parlera de drone-araignée sans mentionner le gouvernement chinois. En effet, cette invention reste l’œuvre de la China Aerospace Science and Industry Corporation. Il s’agit d’un groupe de sociétés géré par le gouvernement chinois.

A priori, la China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) fabrique des composants de lanceurs et de satellites. Aussi, elle produit du matériel informatique et électronique à l’instar des drones.

Enfin, en inventant ce drone-araignée, la Chine marque un grand pas dans l’industrie mondiale de production des drones.

 

 

Les avantages du drone-araignée

Le nom de drone-araignée n’a rien d’un hasard. En fait, il s’agit d’un drone particulier dont le mode d’action se rapproche click here bien de celui des araignées.

Ainsi, ce nouveau drone chinois permettrait de lancer un vaste filet sur une cible en vue de l’envelopper complètement. Ensuite, la cible ainsi prise dans un filet d’environ 172 mètres sera entrainée dans une chute vers le sol.

Aussi, le drone-araignée servira à effectuer des missions de reconnaissance et aidera à bombarder d’éventuelles cibles ennemies. En plus, selon le concepteur, ce drone spécial travaillera pas de façon unilatéral. Elle agira de concert avec les systèmes de missiles basés au sol et les radars.

Par ailleurs, il convient de préciser que le drone-araignée est un drone dédié au combat et doté de caméra. Donc, les chinois pourront s’en servir pour détecter, intercepter et éventuellement capturer d’autres drones en zones non autorisées.

Tout compte fait, on déduira que la Chine peut désormais capturer des drones étrangers ou suspects au lieu de les détruire. Aussi, il faut préciser que le drone chinois n’est pas le premier du genre.