DEEPFAKE CHALLENGE : FACEBOOK ET D’AUTRES GÉANTS DE LA TECH S’ENGAGENT CONTRE LA DÉSINFORMATION

Les vidéos truquées ne cessent d’induire en erreur et de semer des troubles. Pourtant, de multiples efforts ont été mené pour lutter contre la désinformation. A présent, Facebook et d’autres géants de la tech se mettent ensemble pour un concours baptisé ‘’deepfake challenge’’. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS.

 

Deepfake challenge, Facebook et d’autres géants de la tech s’engage…

Pour contrer la désinformation, les acteurs de l’univers technologique ont souvent mener de multiples actions solitaires. Par contre, cette fois, ils ont décidé d’agir ensemble.

Ainsi, Facebook et d’autres géants de la tech ont lancé le deepfake challenge. A priori, il s’agit d’un défi de l’hypertrucage.

En outre, notons que parmi les géants associés à Facebook, on citera de grandes entreprises comme Apple, Amazon et IBM.

Pour finir, il convient de souligner que ce challenge fait appel à des universitaires issus d’établissements de grand renom. On aura donc recours à des universitaires d’institutions comme Massachusetts Institute of Technology (MIT) ou l’Université d’Oxford.

 

 

 

Vers des click here objectifs bien clairs…

Pour les géants de la technologie comme Facebook, il faut tout en œuvre pour limiter les fausses informations. Aussi, pour témoigner la priorité qu’il accorde à ce problème, Facebook a éjecté environ 10 millions de dollars pour financer cette initiative. Cette somme servira essentiellement à entretenir des partenariats de recherche et à constituer des prix.

Par ailleurs, il faut préciser que le Deepfake challenge vise un double objectif :

  • Rendre plus facilement détectables des vidéos truquées par des outils d’intelligence artificielle particulièrement efficaces ;
  • Mettre un frein au phénomène de désinformation en ligne qui grandit de façon inquiétante.

Aussi, selon Mike Schroepfer, directeur technique de Facebook, l’objectif principal dudit challenge reste de créer une technologie efficace pour tous. Autrement dit, tout le monde devra pouvoir l’utiliser pour détecter facilement les vidéos truquées.

Enfin, espérons vivement que Facebook et le consortium de géants technologiques ainsi constitué réussissent à atteindre leurs objectifs.

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER