CYBERSÉCURITÉ AU TOGO : LE CADRE LÉGAL SE RENFORCE…

Les problèmes de cybersécurité au Togo existent comme dans tous les pays du monde. Seulement, dans ce pays dirigé par Faure GNASSINGBE, des efforts croissants se conjuguent pour favoriser un contexte sécuritaire de développement. Et pour ce faire, le gouvernement a décidé de renforcer son dispositif légal sur la cybersécurité. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous en dit plus.

Une nouvelle disposition légale pour la cybersécurité au Togo

Le Mercredi 09 Octobre 2019, le gouvernement togolais a tenu un conseil des Ministres. A cette occasion, les autorités ont planché sur une disposition qui apporte une force additionnelle à la cybersécurité au Togo.

En effet, le gouvernement aurait adopté un projet de loi autorisant la ratification de la convention de l’Union Africaine sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel adoptée à Malabo en Guinée Equatoriale.

Aussi, il convient de rappeler que cette disposition ministérielle n’est pas la première du genre.

Déjà, en décembre 2018, le Togo avait adopté la loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité. En plus, l’Etat togolais a déjà annoncé l’intention de se doter d’une Agence Nationale de la Cyber-Sécurité (Ancy).

Par ailleurs, au début de click here cette année, le Togo avait établi un partenariat avec le géant polonais de l’informatique Asseco. Et cette collaboration avait pour objectif de plancher sur la mise en œuvre d’un dispositif baptisé Cyber Defense Africa.

Bref, le gouvernement togolais entend prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir aux populations des contextes optimaux de cybersécurité.

 

Les avantages à espérer…

En adoptant ce projet de loi, les autorités togolaises espèrent réussir à relever des défis sécuritaires relatifs au développement technologique.

Aussi, nul n’ignore que le premier axe du Plan National de développement touche aux TIC. Donc, la ratification de cette convention vient en appui aux efforts consentis par le gouvernement.
A priori, cela devrait garantir un meilleur contexte sécuritaire pour placer dûment le numérique au centre du processus de développement.

En outre, cette énième disposition concernant la loi sur la cybersécurité au Togo va induire deux atouts importants :

Au final, on retiendra qu’à ce rythme, le Togo pourrait très vite devenir une référence en matière de cybersécurité.